Ligne de temps

Les Préfontaine-Bourgeois, famille agricole de l’année

La famille de Saint-Ours devient la 62e famille nommée à ce prestigieux titre

La famille de Solange Préfontaine et Marcel Bourgeois, de la région de la Montérégie, oeuvre en production d’oeufs de consommation, acéricole et de grains. Mariés en 1958, ils sont la cinquième génération à exploiter la ferme familiale dont ils sont devenus propriétaires en 1961. Ils ont eu cinq enfants Gaétan (1959), Martine (1960), Marie-Josée (1962), Chantal (1964) et Patrick (1969).

De ferme laitière, la ferme transige vers la production de volaille d’œufs, ainsi que la production acéricole, grâce à la relève constituée de Martine et Chantal qui reprennent la ferme en 1993. La superficie des terres passe de 65 à 185 hectares et la production acéricole de 2 000 entailles avec chalumeaux à 5 500 entailles. La ferme est rebâtie après un incendie en 1987.

Articles connexes

Une expansion a lieu durant les années 90. La production d’oeufs de consommation débute par un quota de 20 000 poules dans l’ancienne étable réaménagée. Plusieurs fermes sont achetées et la production d’oeufs biologiques débute en 1999. Aujourd’hui, la ferme possède cinq sites de production, emploie près de 30 personnes et 3 de leurs sites approvisionnent le marché avec 60 000 poules en liberté. Martine veille à l’alimentation des poules et conçoit les recettes de moulée alors que Chantal s’occupe du volet financier de l’entreprise. Serge Lefebvre, conjoint de Martine et agronome, gère les opérations. Comme leurs parents, tous les petits-enfants ont travaillé aux poulaillers, dans les champs ou à l’érablière.

Solange Préfontaine et Marcel Bourgeois ont donné une grande importance à la formation et ont encouragé leurs enfants et petits-enfants à poursuivre leurs études. Gaétan, agronome diplômé de l’Université McGill a poursuivi ses études à Laval et aux États-Unis pour obtenir une maîtrise et un doctorat dans le domaine. Martine, également agronome diplômée de l’Université McGill, est spécialisée en production animale plus spécifiquement en aviculture. Marie-Josée est devenue infirmière et Chantal est comptable professionnelle agréée spécialisée dans le secteur agricole et agroalimentaire de la région. Patrick quant à lui est médecin vétérinaire pour les animaux de ferme.

La famille s’est impliquée dans de nombreuses organisations (UPA, Association des éleveurs Ayrshire du Canada, CRAAQ, Agricultrices du Québec, Groupe Nutri, Salon de l’agriculture, etc) en plus d’être récompensée à de nombreuses reprises. Martine a été choisie Agricultrice de l’année en 2017 et Commandeure de l’Ordre du Mérite agronomique de l’OAQ en 2013, en plus d’autres titres mérités avec Serge (Médaille de distinction agronomique en 2006).

Avec l’arrivée de la 7e génération, de nouveaux outils facilitent la gestion opérationnelle et financière et les membres de la famille sont impliqués à divers niveaux :

  • Recherche et développement;
  • Prévention des maladies et bien-être animal;
  • Production d’oeufs, de sirop d’érable et de grains;
  • Nutrition, pour de saines habitudes de vie en encourageant les producteurs locaux.

La Fondation de la famille terrienne ajoute que la Ferme St-Ours, bien qu’en étant « en constante croissance, elle demeure une entreprise à échelle familiale où les enfants, comme les employés, font partie de la réussite. Quand les enfants entaillent les érables sur leurs propriétés, bûchent leur bois, entretiennent leur potager et enseignent à leurs enfants d’où viennent les aliments, ils pratiquent l’agriculture à leur façon et transmettent des valeurs fondamentales reçues de leurs ancêtres ».

 

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires