Industries Lassonde inc. annonce ses résultats du deuxième trimestre

Rougemont (Québec), 29 juillet 2004 – Industries Lassonde inc. a enregistré des ventes nettes de 64,4 millions $ pour le deuxième trimestre de 2004 comparativement à 64,7 millions $ pour le même trimestre de l’année 2003, une baisse de 0,5 %. Le bénéfice net pour letrimestre est de 3,2 millions $ en hausse de 7,2 % en comparaison de3,0 millions $ pour la même période en 2003.

Analyse par la direction
Les ventes nettes pour ce deuxième trimestre ont été de 64,4 millions $comparativement à 64,7 millions $ pour le même trimestre 2003. Cette réductionde 0,3 millions $ reflète la baisse de la demande au détail occasionnée par unprintemps froid et aux pluies des dernières semaines dans l’Est du Canada etaffectant particulièrement les boissons de fruits. Rappelons aussi que lesventes du deuxième trimestre de 2003 avaient connu une croissanceexceptionnelle de 14,6% par rapport au second trimestre de 2002. Les ventes dupremier semestre 2004 terminé le 3 juillet 2004 sont de 124,2 millions $versus 118,3 millions $ pour le même semestre de 2003, soit une hausse de4,9 %.

Le bénéfice d’exploitation a été de 4,9 millions $ pour le deuxièmetrimestre versus 4,8 millions $ pour le même trimestre 2003, soit uneaugmentation de 1,8 %. Le bénéfice d’exploitation du premier semestre de 2004s’est soldé à 9,2 millions $ en comparaison à 8,8 millions $ pour celui de2003 en hausse de 4,4 %.

Le bénéfice net de ce deuxième trimestre est en hausse de 7,2 % ets’établit à 3,2 millions $ comparativement à 3,0 millions $ pour la mêmepériode de l’exercice 2003. A la fin du premier semestre 2004, le bénéfice netest de 6,1 millions $ alors qu’il était de 5,5 millions $ au premier semestrede 2003, soit un gain de 10,5 %.

Le bénéfice par action est de 0,47 $ pour le deuxième trimestre de 2004comparativement à 0,45 $ au deuxième trimestre de 2003. Le bénéfice par actionse chiffre à 0,89 $ au premier semestre comparativement à 0,82 $ pour le mêmesemestre en 2003.

Les débiteurs se chiffraient à 26,5 millions $ à la fin de ce trimestreet à 19,9 millions $ en date du 31 décembre 2003. Cette augmentation reflètela fluctuation saisonnière dans les ventes et les débiteurs qui y sontassociés.

Les stocks qui étaient de 58,7 millions $ au 31 décembre 2003s’établissent à 56,3 millions $ à la fin du deuxième trimestre. Cette baissereliée au phénomène saisonnier ira en s’accentuant jusqu’à la récolte defruits et de légumes frais à l’automne.

Les immobilisations nettes se situent à 73,7 millions $, en hausse de1,7 millions $ au total depuis le 31 décembre 2003. Cette augmentation résulted’acquisitions de 5,1 millions $, principalement dans l’amélioration desprocédés de fabrication en Ontario et au Québec ainsi que dans l’équipementinformatique, moins les charges d’amortissement de 3,4 millions $.

Les créditeurs et charges à payer à la fin du deuxième trimestre étaientde 32,0 millions $ contre 33,9 millions $ au 31 décembre 2003 pour une baissede 1,9 million $, encore là, le résultat d’un phénomène saisonnier. Quant à ladette à long terme, celle-ci a été réduite passant de 16,0 millions $ au31 décembre 2003 à 14,6 millions $ au 3 juillet 2004 résultant desremboursements de capital prévus. Anticipant une hausse prochaine des tauxd’intérêt, le taux d’intérêt des dettes à long terme a été renouvelé et fixé.

Les fonds autogénérés des activités d’exploitation se chiffraient à6,2 millions $ au deuxième trimestre 2004, contre 5,3 millions $ au mêmetrimestre de 2003, permettant d’atteindre 11,3 millions $ pour le premiersemestre de 2004 comparativement à 10,0 millions $ pour le semestrecorrespondant de 2003 et ainsi d’afficher une progression de 12,9 %comparativement à la même période de l’année précédente.

Paiement de dividendes
Les détenteurs d’actions ordinaires des catégories A et B inscrits au20 août 2004 recevront le 15 septembre 2004 un dividende trimestriel de0,125 $ par action.

Incertitudes et principaux facteurs de risques
Malgré les conditions climatiques incertaines au cours du deuxièmetrimestre, nous entrevoyons une progression du volume de ventes au cours de laprochaine période. Nos procédés modernes de fabrication et notre gestioncritique des stocks et de distribution atténuent les conséquences de cefacteur de risque.

Les variations des devises étrangères demeurent préoccupantes etaffectent le coût des matières et des équipements. La Société procède àl’achat de devises à un taux prédéterminé avec des contrats à terme pourcouvrir en partie les fluctuations des devises étrangères.

La direction demeure vigilante face aux taux d’intérêts et a choisi dereconduire ses ententes financières en prenant avantage de l’offre de tauxd’intérêt fixes jugés avantageux.

La convention collective à notre usine de la 5e Avenue à Rougemont a étérenégociée à échéance et renouvelée pour un terme de six ans.

Conventions comptables
Ces états financiers suivent les mêmes conventions comptables et méthodesde calcul que les états financiers au rapport annuel 2003. Les nouvellesconventions comptables qui entraient en vigueur en 2004 sont décrites à laNote 2 en page 21 du rapport annuel sous la rubrique modifications comptablesfutures. L’adoption de ces nouvelles normes n’a eu aucun impact significatifsur les états financiers consolidés.

Perspectives
Les perspectives de ventes demeurent conformes aux prévisions annuellesmalgré la faible baisse constatée lors du dernier trimestre. Notre bénéficenet a augmenté et nos prévisions laissent entrevoir un retour à la normale dela saison estivale. La Société est confiante que la demande sera meilleurepour l’ensemble de ses jus et boissons au cours de la deuxième moitié del’année. Les produits demeurent prisés des consommateurs et nos stratégiespour positionner et renforcer nos marques seront encore plus marquantes lorsdes prochains mois avec des campagnes grands publics via les médiasélectroniques et imprimés. Citons la participation à plusieurs événementsd’envergure, notamment à titre de présentateur du Festival de la Santé Oasiset du Marathon international de Montréal qui aura lieu en septembre 2004 auQuébec, ainsi que le Allen’s Family Day en Ontario. Finalement, nous lanceronsune nouvelle campagne publicitaire sur les ondes de la SRC dans le cadre de ladiffusion des Jeux Olympiques d’Athènes et nous serons l’annonceur exclusifdans notre créneau. Fidèle à notre tradition, nous préparons la mise en marchéprochaine de nouveaux produits dans des emballages pratiques. Tel qu’annoncéau mois de juin, nous avons entrepris des travaux de l’ordre de 5,0 millions $à Rougemont visant à agrandir un entrepôt et à mettre en place une nouvelleligne de production.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Industries Lassonde inc.
http://www.lassonde.com/

Commentaires