La Colombie-Britannique signe le Cadre stratégique national pour l’agriculture

Delta (Colombie-Britannique), 13 juin 2003 – Des nouveaux programmes et un engagement de cinq ans en fonds fédéraux et provinciaux permettront d’améliorer et de renforcer le secteur agricole de la Colombie-Britannique en vertu d’un accord signé par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, et le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Pêches de la Colombie-Britannique, M. John van Dongen. Il s’agit de l’accord de mise en oeuvre du Cadre stratégique national pour l’agriculture (CSA).

« L’accord de mise en oeuvre Canada-Colombie-Britannique décrit bon nombre des mesures concrètes que les deux gouvernements prendront pour parvenir à leurs buts communs, a déclaré M. Vanclief. Ces mesures aideront les producteurs à consolider leur entreprise et à satisfaire aux demandes des consommateurs du Canada et de l’étranger. De plus, ces mesures garantiront que l’agriculture canadienne préserve son titre d’acteur précieux dans la qualité de vie de tous les Canadiens. »

« L’agriculture est partie intégrante du coeur de la Colombie-Britannique; grâce à cet accord, le secteur pourra renforcer la salubrité et la qualité des aliments, améliorer l’environnement et accroître ses innovations et sa compétitivité, a pour sa part mentionné M. van Dongen.

Le CSA réunit cinq éléments clés en une solide plate-forme unique :

  • Des programmes de gestion des risques de l’entreprise, dont les fonds seront alloués selon la demande, comprend un nouveau programme de stabilisation/aide en cas de catastrophe, et améliore la couverture en vertu des programmes d’assurance-récolte;
  • Un montant de 30,58 millions de dollars permettra de soutenir les plans agroenvironnementaux afin d’aider les producteurs à identifier et s’attaquer aux risques environnementaux potentiels;
  • Un montant de 17,66 millions de dollars permettra d’améliorer les systèmes de salubrité et de qualité des aliments par le biais d’initiatives comme le programme provincial de salubrité des aliments à la ferme;
  • Un montant de 8,83 millions de dollars pour les programmes de renouveau qui appuieront les producteurs dans des domaines tels que la gestion de l’entreprise et aider les nouveaux agriculteurs à percer;
  • Un montant de 1,6 million de dollars en placement stratégique, notamment pour les programmes en science et innovation visant à accroître les investissements et les rendements au sein de la bioéconomie.

« Le CSA fait partie du nouveau partenariat entre le Canada et la Colombie-Britannique tel que stipulé dans le discours du Trône et assure que les agriculteurs de la province sont sur un pied d’égalité avec les producteurs des autres provinces », a ajouté M. van Dongen.

Le CSA a été signé par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture en 2001. Le cadre aidera le secteur agricole canadien à tirer le maximum des nouveaux débouchés internationaux en protégeant et en améliorant la salubrité et la qualité des aliments, en facilitant l’adoption de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et en stimulant l’innovation.

Les accords de mise en oeuvre régissent l’exécution de nouveaux programmes couvrant les cinq éléments du CSA. Ces accords indiquent les programmes qui sont exécutés, leurs mécanismes d’exécution et l’échelon gouvernemental qui en sera responsable. De plus, les accords indiquent les coûts des programmes et précisent certains aspects comme les structures de gestion nécessaires pour contrôler des programmes particuliers.

Les nouveaux programmes du CSA dans les domaines de l’environnement, de la salubrité et de la qualité des aliments, du renouveau ainsi que de la science et de l’innovation en Colombie-Britannique sont évalués à plus de 60 millions de dollars. En outre, le Canada et la Colombie-Britannique engagent plus de 32 millions de dollars pour trois ans pour concourir à la transition des programmes actuels de protection du revenu vers les nouveaux programmes de gestion des risques de l’entreprise. Voir le document d’information ci-joint pour une liste des programmes et des fonds alloués à chacun.

L’industrie agricole et agroalimentaire de la Colombie-Britannique emploie plus de 30 000 personnes et injecte plus de deux milliards de dollars annuellement dans l’économie provinciale.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires