La Coopérative Fédérée de Québec continue d’innover

Beaupré (Québec), 22 août 2002 – La Coopérative fédérée de Québec a procédé, lors de son assemblée semestrielle, au lancement de son Académie Coop et du Concours de la Coopérative Étoile.

« La Coopérative fédérée de Québec cherche toujours des moyens de se dépasser et d’être, avec son réseau, un chef de file dans le domaine agroalimentaire. La mise sur pied de l’Académie Coop et du Concours de la Coopérative Étoile est un bel exemple de la volonté de notre entreprise de faire continuellement progresser le réseau coopératif et, par le fait même, ses membres », a souligné M. Paul Massicotte, président de la Coopérative fédérée de Québec.

En instaurant l’Académie Coop, la Coopérative fédérée de Québec dote le réseau coopératif agricole d’un centre de formation reflétant sa vision, ses valeurs et ses objectifs stratégiques. L’entreprise possède déjà de nombreux programmes de formation adaptés aux besoins de ses employés et ses dirigeants. L’Académie Coop vise donc à bonifier et améliorer les programmes de formation et d’apprentissage spécifiques ayant pour but de développer les compétences des dirigeants, des gestionnaires et des employés du réseau coopératif agricole. « De cette manière, nous permettons à nos gens de faire face aux enjeux sans cesse grandissants qu‘amènent l’avènement des nouvelles technologies, la concurrence et les exigences de plus en plus élevées des consommateurs », a ajouté M. Massicotte.

Par des gestes concrets, la Coopérative fédérée de Québec permet à ses employés et ses dirigeants de se maintenir à un niveau élevé de compétence, et peut ainsi concurrencer avec les autres joueurs majeurs de l’industrie agroalimentaire, tant sur le plan national que mondial.

Le Concours de la Coopérative Étoile, quant à lui, vise la valorisation et la promotion des bonnes pratiques de gestion et la richesse de la vie associative dans les coopératives du réseau. « Il ne faut pas oublier que les coopératives agricoles sont d’importants partenaires dans le développement des régions, en plus d’être des outils primordiaux pour le rayonnement des producteurs et productrices agricoles québécois à l’étranger. Cela est dû en partie à la philosophie et aux principes propres des coopératives qui donnent une valeur ajoutée à leurs offres de produits et services », a affirmé M. Massicotte.

« Nous sommes fiers des initiatives prises par notre réseau de coopératives afin de rester parmi les entreprises les plus performantes au Québec, tout en accordant une grande importance à la formation et aux bonnes pratiques de gestion », a ajouté en terminant M. Massicotte.

Composé d’une centaine de coopératives affiliées, le réseau de la Coopérative fédérée de Québec génère un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards de dollars, ce qui le hisse au 4e rang des entreprises québécoises quant à ses revenus. De plus, il donne du travail à plus de 13 000 personnes réparties sur l’ensemble du territoire québécois, classant l’entreprise au 7e rang des plus grands employeurs au Québec. La Coopérative fédérée de Québec joue un rôle essentiel dans le développement économique du Québec. Dans cette optique, elle s’investit tant à l’approvisionnement de la ferme que dans la transformation et l’exportation des principaux produits de la ferme, et ce, en ayant à cœur de favoriser le développement des entreprises agricoles de ses 37 000 membres.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec

http://www.coopfed.qc.ca/

Commentaires