La jeunesse rurale et agricole s’inquiète de son avenir

Longueuil (Québec), 10 février 2003 – Constatant avec inquiétude la détérioration de leurs milieux, la jeunesse rurale et agricole réunie à l’occasion du 2e Forum de la jeunesse rurale lance un cri d’alarme au gouvernement québécois et autres décideurs de notre société. C’est d’une voix unie que les jeunes exigent un accompagnement à la hauteur de leurs besoins etun investissement accru dans les organisations qui les représentent et portentleurs préoccupations.

Dans une déclaration commune, l’Association des Jeunes Ruraux du Québec(AJRQ), la Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ) et le Quebec 4-H/Quebec Young Farmers (Quebec 4-H/QYF) constatent avec déception qu’un courantde sympathie circule à leur égard, se dit et s’écrit, mais que peu de gestesconcrets se posent. Ils reprochent, entre autres, aux médias et aux acteurs dusecteur de donner peu d’échos à leurs actions « pourtant essentielles audéveloppement du plein potentiel de la jeunesse rurale et agricole ».

L’exode rural ou l’attrait des villes, leur poids démographique qui tendà s’amenuiser et le dynamisme de certaines communautés rurales qui s’effritesont autant d’inquiétudes pour ces jeunes et leurs organisations. Ils jugentque la jeunesse constitue la vitalité de toute société et souhaitent qu’ellepuisse vivre et s’épanouir dans les collectivités rurales et agricoles. Par ladéclaration commune, ils demandent que la jeunesse rurale et agricole soitinscrite au coeur des priorités gouvernementales.

Toutes ces préoccupations sont tirées du 2e Forum de la jeunesse rurale,tenu le 8 février dernier à Saint-Liboire, auquel participaient unecinquantaine de jeunes de l’AJRQ, de la FRAQ et du Quebec 4-H/QYF. Sous lethème TROIS GROUPES, UNE VOIX, les participants ont exprimé leurs attentes auregard de leur avenir. Rappelons qu’une première édition du Forum de lajeunesse rurale avait permis aux trois regroupements d’échanger sur leurspréoccupations et leurs défis communs.

Ces trois organisations regroupent plus de 2 500 jeunes – âgés entre 5 et35 ans – provenant des milieux rural et agricole. Ces regroupements oeuvrentdepuis plus d’une vingtaine d’années auprès de cette clientèle et offrent unlieu d’échanges tout en favorisant le développement de leurs aptitudes.L’AJRQ, la FRAQ et le Quebec 4-H/QYF couvrent l’ensemble du territoirequébécois et se veulent les seuls porte-étendards de ces jeunes.

Il est à noter que cet événement est une initiative de la Table deconcertation de la jeunesse rurale, laquelle regroupe les trois associationset des partenaires du secteur agricole. Cette Table, mise en place en 1992,favorise la réalisation d’activités communes et représente un forum dediscussion et de communication.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

4-H Canada
http://www.4-H-Canada.ca/

Association des jeunes ruraux du Québec
http://www.ajrq.qc.ca/

Quebec Young Farmers
http://www.agripontiac.com/org/jeunes_ruraux_a.htm

Commentaires