La politique agricole du Parti libéral est avantageuse pour les agriculteurs

Ottawa (Ontario), 19 septembre 2008 – La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) a accueilli favorablement la plate-forme agricole du Parti libéral, annoncée durant l’actuelle campagne électorale où jusqu’à présent les initiatives pour l’agriculture ont été plutôt maigres.

La FCA et ses membres demandent la création de programmes de gestion du risque de l’entreprise qui sont souples et qui répondent aux besoins, tel qu’exposé dans la proposition de la FCA préconisant la mise sur pied d’un programme intitulé « AgriFlex ». En annonçant la constitution d’un Fonds pour les besoins régionaux des agriculteurs de 564 millions de dollars, le Parti libéral reconnaît clairement la nécessité de s’éloigner de la gestion au coup par coup de la politique agricole et entend attribuer des fonds pour combler les écarts actuels dans les programmes de gestion du risque de l’entreprise qui font partie de la stratégie « Cultivons l’avenir ».

« Il est essentiel de fournir un soutien aux agriculteurs dans les régions les plus durement touchés et aux producteurs qui souffrent le plus, comme nos éleveurs de bétail », a déclaré Laurent Pellerin, 1er vice président de la FCA. « Nous sommes encouragés par le fait que la plate-forme libérale répond à ce besoin. »

Les membres de la Fédération ont également exhorté les gouvernements à appuyer l’initiative d’étiquetage « Aliment du Canada », un programme national visant à promouvoir les aliments de haute qualité qui sont produits au Canada, grâce à une campagne de communications nationale bien financée ciblant les consommateurs. Le projet libéral d’investir 30 millions de dollars pour faire la promotion des marchés fermiers et renforcer l’image de marque des aliments produits au Canada a été très bien accueilli.

En outre, bien qu’elle appuie la décision du gouvernement de procéder à un examen des services ferroviaires en vertu du projet de loi C-8 récemment adopté, la FCA a à plusieurs reprises demandé un examen complet des coûts du transport ferroviaire du grain. Les membres de la FCA étaient heureux de constater que cette priorité a été incluse dans la plate-forme du Parti libéral.

La FCA était également encouragée par le fait que le Parti libéral reconnaît que ce sont strictement les agriculteurs qui devraient décider de l’avenir des structures de régularisation du marché et par l’engagement pris d’augmenter le nombre des places dans les garderies.

Pour ce qui est de la proposition environnementale « Le tournant vert », la FCA exprime de nombreuses préoccupations depuis quelques mois au nom des agriculteurs.

« Tandis que les groupes agricoles reconnaissent que certains changements ont été apportés en réponse aux inquiétudes des agriculteurs face au Tournant vert, les coûts de la vérification, la taxe sur le diesel, et le besoin d’un système de plafonds et d’échanges en matière de carbone continuent de susciter de nombreuses questions », a précisé Ron Bonnett, 2e vice-président de la FCA.

Par contraste, tandis que les autres partis ont été plutôt silencieux sur ce point, la FCA et ses membres étaient ravis de l’annonce des Conservateurs concernant la réduction proposée de la taxe d’accise sur le diesel (ce qui pourrait se traduire par plus de 40 millions de dollars en économies pour les agriculteurs), et les prestations de congé parental pour les personnes qui travaillent à leur compte, programme qui pourrait être avantageux pour les familles d’agriculteurs.

À part son intention déclarée d’augmenter le nombre des places dans les garderies – une grande préoccupation pour les habitants dans les régions rurales du Canada – la plate-forme et les initiatives du NPD en matière d’agriculture sont encore moins connues de la FCA.

Aujourd’hui, la FCA a publié son livret Votez pour l’agriculture, qui décrit les enjeux sur lesquels il faut se concentrer. La FCA encourage tous les partis à soutenir l’agriculture et les suggestions contenues dans le livret, qui si elles étaient adoptées aideront à créer un secteur de l’agriculture fort et plein de vitalité

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires