La vaccination est une fausse bonne solution

Paris (France), 21 mars 2001 – Le ministre de l’Agriculture Jean Glavany a estimé mercredi soir que la vaccination contre la fièvre aphteuse était « une fausse bonne solution ».

Rappelant qu’il n’y avait qu« ‘un foyer de fièvre aphteuse en France, dans le nord de la Mayenne », Jean Glavany a considéré sur France Inter qu’on s’acheminait « jour après jour » vers une maîtrise de la crise, même s’il s’est refusé à « crier victoire trop tôt ».

« La fièvre aphteuse n’est pas du tout un problème de santé publique », a-t-il insisté. « C’est uniquement un problème économique ».

« Si on vaccinait aujourd’hui, pendant deux ans ou trois, (les éleveurs) ne pourraient plus exporter », a-t-il affirmé, expliquant que les examens ne permettaient pas de déterminer si les anticorps des bêtes testées provenaient d’une vaccination ou de la maladie elle-même. Selon lui, l’abattage apporte une meilleure solution.

Source : AP

Commentaires