Laurent Lessard et l’industrie aquacole tracent un bilan positif du Forum

Grande-Rivière (Québec), 16 octobre 2008 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, dresse un bilan positif des discussions qui ont eu lieu à Grande-Rivière, en Gaspésie, à l’occasion du Forum québécois sur l’aquaculture commerciale qu’il présidait.

« Je suis particulièrement fier du travail constructif qui a été accompli aujourd’hui et également du haut degré de préparation qui a été fourni par les participants », a précisé le ministre Lessard.

« Je suis heureux de la tenue de ce forum qui nous a permis d’avoir des échanges de vues constructifs avec le ministre et les autres partenaires de la filière maricole. J’anticipe de façon positive les suites qui seront accordées à ce forum », a mentionné le président de la Table maricole, M. Stéphane Morissette.

Quant au président de la Table filière de l’aquaculture en eau douce du Québec, M. Normand Roy, il a indiqué que « le ministre a respecté son engagement de tenir un forum sur l’aquaculture. Je tiens à le remercier puisque cet exercice nous a permis de convenir des pistes de solutions à analyser et à mettre en oeuvre pour assurer la viabilité de l’industrie ».

Le ministre a annoncé la formation d’un comité de suivi qui sera coprésidé par MM. Roy et Morissette. Le nouveau comité se penchera principalement sur les outils de gestion des risques, sur le défi réglementaire, sur la reconnaissance de l’aquaculteur à titre d’utilisateur légitime du milieu aquatique, sur les besoins d’aide technique et professionnelle ainsi que sur l’amélioration de la mise en marché des produits aquacoles.

Un rapport préliminaire, comprenant des recommandations sur des actions prioritaires à réaliser à court terme, sera présenté au mois de mars 2009, alors que le rapport final sera déposé l’été suivant. Le ministre s’est engagé à proposer un plan d’action ministériel sur l’aquaculture dès l’automne 2009.

« Je salue l’enthousiasme des aquaculteurs et des partenaires à aborder de manière résolue les prochaines étapes. Pour ma part, je verrai à intensifier les actions gouvernementales, afin de donner une plus grande amplitude économique à ce secteur », a souligné le ministre Lessard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires