Le CN entreprend un plan de rétablissement après les multiples barricades

Un processus qui prendra plusieurs semaines

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada dit qu’elle a commencé son plan de rétablissement après avoir accumulé plusieurs semaines de retard pour le transport des marchandises.

La société a déclaré hier dans un communiqué qu’elle rappelle la plupart de ses employés temporairement mis à pied pour mettre en œuvre un plan de redressement dans l’est du Canada. Un processus qui prendra plusieurs semaines.

Dans l’Ouest canadien, le CN est en bonne voie de rétablir son service, mais il reconnaît qu’il lui reste encore beaucoup de travail à faire. Les efforts pour rétablir le service font suite à d’immenses retards dans le transport des céréales. La récolte tardive, la grève des employés du CN, le mauvais temps et les barricades de protestation ont mis le réseau de l’entreprise ferroviaire en difficulté. Les barrages, qui ont été établis à l’appui des chefs héréditaires de Wet’suwet’en s’opposant à un gazoduc dans le nord de la Colombie-Britannique, sont en grande partie démantelés, permettant au CN et au CP de reprendre le travail.

Les blocages ont retardé les expéditions de céréales et entraîné le remplissage au maximum de nombreux silos. Il y a eu moins de livraisons des agriculteurs aux centres de grains et certains d’entre eux s’attendent à avoir des problèmes de liquidité. Depuis le 2 mars, les expéditions de céréales vers les ports canadiens ont diminué d’environ 1,3 million de tonnes. Le chemin de fer du CN a perdu l’équivalent de 10 000 wagons, soit environ un million de tonnes de céréales. Le président du CN, Jean-Jacques Ruest, a déclaré dans un communiqué que ce sont les exportations de céréales qui mettront le plus de temps à se rétablir.

Les barricades et les retards accumulés nuisent à la réputation du Canada en tant qu’exportateur fiable. L’association Western Grain Elevator a déclaré que les retards ont coûté 9 millions de dollars par jour à l’industrie.

Beaucoup ont dit que le gouvernement fédéral doit vraiment s’attaquer à la source du problème, qui est de rétablir les relations avec les peuples autochtones, pour éviter que les blocages ne se forment à nouveau.

Source: The Western Producer

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires