Le fédéral est déterminé à offrir le libre choix du mode de commercialisation aux producteurs d’orge de l’Ouest canadien

Ottawa (Ontario), 4 février 2008 – L’honorable Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a publié la déclaration suivante au sujet des prochaines mesures proposées par la Commission canadienne du blé (CCB) pour offrir le libre choix du mode de commercialisation de l’orge.

« Le 29 janvier, j’ai été l’hôte d’une réunion à laquelle prenaient part les dirigeants de la chaîne de valeur de l’industrie de l’orge ainsi que les représentants des gouvernements provinciaux de l’Ouest et de la CCB. Le message qui est ressorti de la réunion était clair : les producteurs d’orge de l’Ouest canadien doivent avoir dès maintenant le libre choix du mode de commercialisation de leur produit. Les représentants de la CCB sont retournés avec un mandat clair à présenter à la réunion de leur conseil d’administration à Winnipeg, car les groupements de producteurs de même que le gouvernement du Canada ont exigé l’établissement d’une feuille de route précise pour la mise en place d’un régime de commercialisation mixte de l’orge.

« La CCB a répondu en prenant une première mesure positive le 1er février. Je suis encouragé de voir qu’elle ait décidé de former un comité et demandé la tenue d’une réunion avec le gouvernement pour étudier les possibilités de collaboration en vue de la mise en place d’un régime d’options de commercialisation de l’orge. Je prends bonne note de la demande de la CCB et j’espère que nous accomplirons des progrès tangibles dans nos discussions au cours des prochains jours.

« Pendant que j’établis une feuille de route avec la CCB pour le libre choix du mode de commercialisation, le gouvernement continue de déployer des efforts sur tous les fronts pour offrir aux producteurs d’orge de l’Ouest canadien le régime d’options qu’ils méritent. Je demeure déterminé à présenter un projet de dispositions législatives à cette fin.

« Le gouvernement du Canada est à l’écoute des producteurs d’orge de l’Ouest canadien. Ceux-ci ont demandé un changement et le fait que la CCB est disposée à collaborer avec nous pour concrétiser ce changement m’encourage. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires