Le gouvernement du Canada veut sensibiliser davantage le public sur la zoogénétique

Guelph (Ontario), 26 septembre 2002 – Un nouveau projet soutenu par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) sensibilisera le public sur l’importance de protéger et d’améliorer les races canadiennes de bétail et de volaille.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a prononcé un discours aujourd’hui lors d’un atelier national sur l’innovation à Guelph. Il a annoncé que la Fondation canadienne pour la conservation des ressources génétiques des animaux de ferme a reçu 61 000 dollars pour concevoir des outils de communication. Ces derniers sensibiliseront le public sur l’importance de préserver les ressources génétiques des animaux de ferme et à accroître la visibilité des travaux effectués par l’organisme. Les fonds ont été versés par le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’AAC.

« Il a été dit que dans la sélection-amélioration des animaux, on ne peut jamais affirmer avoir atteint la perfection et s’en contenter, a déclaré M. Vanclief. Grâce aux travaux de la Fondation, de plus en plus d’éleveurs et de scientifiques s’apercevront que ce genre de travail est absolument essentiel à notre avenir. »

La Fondation, qui est un organisme de bienfaisance reconnu sans but lucratif, a été créée en 1996 et a pour mission de soutenir la conservation des ressources génétiques des animaux de ferme et de veiller à ce qu’il y ait une réserve satisfaisante de biodiversité dans un avenir prévisible. L’organisme, qui est présidé par le Dr Donald Shaver, compte parmi ses membres des agriculteurs, des scientifiques, des associations de races et des organismes de produits qui sont tous en faveur de conserver la diversité génétique des animaux de ferme.

Le montant de 61 000 dollars permettra à la Fondation de créer un site Internet ainsi que d’autres produits de communication et outils éducatifs qui porteront sur les techniques de reproduction animale et leur utilisation au Canada.

Le FCADR donne un coup de main au secteur agricole et agroalimentaire du Canada qui veut réagir de façon positive aux changements, soit en tirant profit des possibilités, en relevant les défis à venir et en rehaussant sa compétitivité sur le marché mondial en évolution. Depuis 1995, le FCADR a versé 450 millions de dollars au titre de milliers de projets régionaux et nationaux dirigés par l’industrie.

M. Vanclief a souligné l’importance de l’innovation pour assurer la rentabilité du secteur agricole et agroalimentaire dans les années à venir. Le Cadre stratégique pour l’agriculture, une stratégie fédérale-provinciale-territoriale lancée en juin, met l’accent sur l’importance de l’innovation pour obtenir le meilleur rendement sur le capital investi, tant au chapitre de la salubrité et de la qualité des aliments, de la recherche et de la production novatrice.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires