Le MAPAQ et l’UPA effectuent un sondage sur les pratiques agroenvironnementales

Québec (Québec), 23 janvier 2004 – La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, et le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), M. Laurent Pellerin, annoncent la réalisation d’un sondage portant sur les pratiques agroenvironnementales auprès des entreprises agricoles du Québec. Produit en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), ce sondage a pour objectif de mesurer les progrès accomplis au cours des dernières années par les productrices et les producteurs agricoles en matière d’agroenvironnement.

L’UPA avait réalisé en 1998, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), le ministère de l’Environnement et le Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ), le premier Portrait agroenvironnemental des fermes du Québec. Les données du nouveau sondage permettront donc de constater l’évolution de plusieurs pratiques agroenvironnementales et d’en apprendre davantage sur le chemin parcouru par les entreprises agricoles de même que sur les moyens adoptés au cours des cinq dernières années.

Un contact personnalisé
D’ici avril 2004, plus de 7000 productrices et producteurs choisis au hasard dans toutes les régions du Québec seront rejoints par le personnel du MAPAQ et invités à participer à ce sondage. Celui-ci porte sur la gestion des matières fertilisantes, la protection des cours d’eau, de la biodiversité, des cultures et des sols ainsi que sur les pratiques d’épandage qui visent à réduire les odeurs.

Un portrait scientifiquement représentatif
Ce sondage permettra d’obtenir, dès l’automne 2004, un nouveau tableau global et scientifiquement représentatif des pratiques agroenvironnementales des entreprises agricoles québécoises. Il sera également possible de comparer les résultats de chacune des régions du Québec et des principaux secteurs de production agricole.

Les renseignements recueillis seront conservés, gérés et protégés de façon sécuritaire par le MAPAQ, selon les critères rigoureux de confidentialité prescrits par la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

Selon la ministre Gauthier, « les agricultrices et les agriculteurs consacrent beaucoup d’efforts à l’adaptation de leurs pratiques agricoles et à l’amélioration de leurs performances environnementales. Ce sondage est très important parce qu’il nous renseignera sur ce qui a été accompli et sur ce qui reste à faire. Il nous sera également utile pour orienter les mesures qui pourront être proposées aux entreprises en vue de les appuyer, notamment dans le cadre du plan d’accompagnement agroenvironnemental du Ministère annoncé récemment ».

Pour le président général de l’UPA, « ce sondage est une formidable occasion de mesurer l’évolution de nos pratiques agroenvironnementales et d’en faire part à la population du Québec. La participation des agricultrices et des agriculteurs est donc indispensable. Elle est un gage de solidarité envers tous les producteurs agricoles du Québec et l’ensemble de la société ». M. Pellerin a aussi tenu à souligner l’engagement de l’UPA et de ses fédérations affiliées dans cet important exercice d’évaluation.

Les personnes qui désirent obtenir des informations supplémentaires au sujet du sondage sur les pratiques agroenvironnementales des fermes du Québec peuvent consulter le site Internet du MAPAQ.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)
http://www.cdaq.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Environnement du Québec
http://www.menv.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires