Le MAPAQ et Sélection Spence annoncent le démarrage d’une entreprise de transformation alimentaire

Alma (Québec), 22 mars 2004 – La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, a participé a l’inauguration officielle de Sélection Spence inc, une entreprise de transformation alimentaire d’Alma. La mise sur pied de l’entreprise représente un investissement global de 1 325 000 $ et générera au-delà de 20 emplois au cours de la première année. La ministre a profité de l’occasion pour annoncer l’attribution d’une subvention de 25 000 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) à ce projet ainsi qu’une participation de 375 000 $ de Capital Financière agricole sous forme capital-actions et de prêt.

Le projet de Sélection Spence consiste en la création d’une usine de transformation de viande. Plusieurs acteurs ont contribué à sa réalisation, à commencer par les promoteurs Claude Spence et Alain Gingras, sans qui il n’aurait jamais pu voir le jour. Mentionnons également la participation de partenaires locaux tels que le Fonds local d’investissement du Centre local de développement Lac-Saint-Jean-Est, Filaction, la Société d’aide au développement des collectivités (SADC), Investissement Québec et la Banque Nationale. Finalement, une coopérative des travailleurs a été formée et sera actionnaire de l’entreprise.

Les activités de l’usine, qui est située dans le parc industriel d’Alma, seront axées sur le tranchage et l’emballage sous vide de viande, de charcuterie et de produits connexes. L’usine dispose d’un avantage concurrentiel du fait de la présence d’équipements de cuisson qui pourraient permettre éventuellement la production de différentes charcuteries et mets préparés.

« Je me réjouis de la concertation qui a permis aux gens de la région, sous l’égide de Sélection Spence inc., de relancer cette usine, a indiqué la ministre Gauthier. J’ai toujours eu à coeur de soutenir tout projet qui vise à créer ou à maintenir des emplois dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et en particulier dans le secteur agroalimentaire. »

Mentionnons que l’industrie agroalimentaire est un moteur économique vital pour la région, en raison du chiffre d’affaires qu’elle génère et aussi des 15 800 emplois qui y sont rattachés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires