Le ministre Ritz renforce les liens avec le Japon sur le plan de l’agriculture

Tokyo (Japon), 26 juin 2008 – Les éleveurs canadiens produisent du boeuf parmi les plus sûrs au monde, et c’est ce message qu’a fait entendre M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l’Agriculture, au cours des réunions qu’il a eues avec les représentants de l’agriculture du Japon.

« La salubrité et la qualité du boeuf canadien sont sans égales et notre objectif final est d’obtenir un accès sans restriction au marché japonais pour notre boeuf et notre bétail sur pied », a déclaré le ministre Ritz à la suite de son entretien avec M. Masatoshi Wakabayashi, ministre japonais de l’Agriculture, des Forêts et des Pêcheries.

Le Japon limite actuellement ses importations de boeuf canadien aux bêtes de moins de 21 mois dont on a extrait les matières à risque spécifiées.

« Le Canada reconnaît la valeur de la salubrité des aliments. J’ai réitéré notre engagement à offrir des produits bovins d’exportation conformes aux lignes directrices de salubrité en vigueur à l’échelle internationale, a indiqué le ministre Ritz. J’ai aussi mis l’accent sur le fait que le Canada est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) comme étant un pays où le risque d’ESB est contrôlé et qu’à ce titre, nous devrions avoir un accès complet au marché japonais. »

Le Japon est le deuxième importateur de produits agroalimentaires canadiens, avec des achats qui ont dépassé trois milliards de dollars l’an dernier (tous produits agricoles, produits agroalimentaires et produits de la mer confondus).

« Ce gouvernement est toujours à l’affût de façons nouvelles et novatrices d’améliorer l’accès aux marchés pour les producteurs agricoles canadiens, a précisé le ministre Ritz. Le Japon est déjà un partenaire commercial d’importance et nous nous employons activement à offrir à nos familles d’agriculteurs le plus grand nombre de débouchés possible sur le marché japonais. »

Plus tôt dans la semaine, le ministre Ritz a eu deux jours d’entretiens fructueux à Moscou avec M. Alexey Gordeyev, ministre russe de l’Agriculture, concernant les produits de porc et de boeuf canadiens.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Organisation internationale de la santé animale (OIE)
http://www.oie.int/

Commentaires