Le Programme canadien de salubrité des aliments à la ferme reçoit une aide additionnelle

Winnipeg (Manitoba), 18 juin 2001 – Grâce à une aide fédérale additionnelle de deux millions de dollars, le Programme canadien de salubrité des aliments à la ferme (PCSAF) pourra accorder des fonds aux nouveaux demandeurs à travers le pays, ce qui contribuera à rehausser la réputation du Canada de chef de file mondial en matière de salubrité des aliments.

L’octroi de ces nouveaux fonds fédéraux, consentis par l’entremise du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) de 60 millions de dollars, a été annoncé à Winnipeg, par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, et le président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA), M. Bob Friesen.

Le financement permettra aux nouvelles associations nationales de produits d’accéder au programme, qui se poursuit jusqu’au 31 mars 2003. Le PCSAF regroupe actuellement 12 grandes associations nationales de produits qui travaillent à l’intérieur d’un cadre commun à l’élaboration de programmes de salubrité des aliments à la ferme volontaires, uniformes et compatibles.

« Le gouvernement fédéral s’engage à fournir à la collectivité agricole les outils qui lui permettront d’élaborer et de mettre en oeuvre des mesures de salubrité des aliments à la source, c’est-à-dire à la ferme, a déclaré M. Vanclief. Le Canada est connu dans le monde entier comme un pays producteur d’aliments sûrs et ce programme permettra de rehausser cette réputation. »

« Le Canada produit les aliments les meilleurs, les plus sûrs et les plus sains au monde, a déclaré M. Friesen. Grâce au soutien indéfectible de programmes de niveau international comme le PCSAF, les agriculteurs canadiens continueront de mériter la confiance des consommateurs au Canada et dans le monde entier. »

Le PCSAF est un partenariat entre le gouvernement fédéral et les associations nationales de producteurs et de produits. Le programme accorde des fonds aux associations afin qu’elles élaborent des stratégies et des outils qui permettront d’éduquer les producteurs et de lancer des initiatives de salubrité des aliments à la ferme conformément aux définitions acceptées à l’échelle internationale et aux principes de la démarche d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP).

« Ce programme montre l’engagement de nos producteurs à l’égard de la salubrité des aliments et permettra de rehausser davantage la confiance des consommateurs au Canada et à l’étranger, a déclaré M. Vanclief. C’est une part importante de notre objectif de faire du Canada le meilleur pays au monde en ce qui a trait à la salubrité alimentaire, à la protection de l’environnement et à l’innovation. »

Le PCSAF, programme qui a été annoncé pour la première fois en 1997, a reçu à ce jour environ sept millions de dollars. La FCA administre le programme et l’Agence canadienne d’inspection des aliments accorde un soutien scientifique et technique à ses participants.

Le FCADR est l’initiative du gouvernement canadien qui vise à favoriser la croissance à long terme, l’emploi et la compétitivité de l’industrie canadienne de l’agriculture et de l’agroalimentaire et des régions rurales agricoles. Le FCADR appuie le changement en fournissant au secteur les outils qui l’aideront à s’adapter à la nouvelle économie mondiale et à saisir les débouchés sur les marchés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires