Huit tendances alimentaires pour 2021

Huit tendances alimentaires pour 2021

L’Agence Braque a dévoilé récemment ce qui constitue, selon elle, les huit tendances alimentaires pour 2021. Tout en proposant des idées aux producteurs et transformateurs afin de suivre la tendance.

  1. La cuisine à la maison. Les restaurants fermés, les gens ont dû se réinventer en cuisine en 2020. Offrir des produits hauts de gamme pour reproduire l’expérience du restaurant à la maison est une avenue pour profiter de cette tendance. Proposer des produits de base aux saveurs originales aussi, tels que farines, céréales ou protéines différentes.
  2. Le commerce en ligne : Pour limiter les déplacements en épiceries, plusieurs se sont tournés vers les achats en ligne et ont vu que c’était facile et commode. Il devient donc essentiel d’avoir un site internet transactionnel attirant avec de belles photos des produits et de faire vivre sa marque en ligne par les réseaux sociaux.
  3. Les aliments fonctionnels : La santé est plus que jamais importante pour les consommateurs. Ils recherchent davantage de produits enrichis en nutriments et à valeur ajoutée. Proposer des produits enrichis de protéines, de probiotiques, de vitamines est une avenue. Communiquer les bienfaits sur la santé et le bien-être des produits aussi.
  4. La révolution végétale : L’intérêt pour tous les produits qui remplacent les produits animaux est grandissant. Les gens cherchent des alternatives végétales. Même les géants de la restauration rapide s’y mettent en offrant davantage de produits végétaliens. Une idée : créer et partager des recettes végétariennes ou végétaliennes mettant en vedette vos produits.
  5. La transparence, l’éthique et la consommation responsable : On le sait, on le sent, les gens s’intéressent de plus en plus à la façon dont sont produits les aliments. Les gens cherchent à limiter leur impact écologique par l’alimentation. Une liste d’ingrédients simple, des communications ouvertes et transparentes sont quelques idées pour suivre cette tendance.
  6. Les emballages innovants et écoresponsables : Encore une fois, pour une raison d’environnement, les gens souhaitent moins d’emballages pour leurs produits ou du moins des emballages biodégradables. Et ils sont prêts à payer plus pour en avoir apparemment. Il est donc de mise de repenser ses emballages, d’adapter ses gammes de produits en conséquence. L’investissement peut s’avérer payant.
  7. Miser sur l’exportation : Pour assurer la croissance des entreprises, il importe de penser davantage exportation pour les produits agroalimentaires. Surtout que les produits agroalimentaires canadiens ont la cote auprès de plusieurs marchés qui les voient comme des produits de qualité supérieure. Le marché de l’Asie-Pacifique notamment représente un potentiel immense. Pour réussir toutefois, un accompagnement est nécessaire. Allez chercher d’abord de l’information et du soutien.
  8. La montée en popularité des marques maison : En 2020, plusieurs ménages ont réduit leurs dépenses alimentaires et se sont tournés vers les marques maisons pour s’alimenter. La perception envers ces produits a changé, ils sont considérés meilleurs. Les jeunes aussi aiment ses marques bon marché. Pour se démarquer de ces marques, il faut donc avoir une longueur d’avance. Offrir des produits plus savoureux et adaptés aux besoins actuels. Se démarquer par ses engagements sociaux et environnementaux est une autre avenue.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires