Le président de la Fédération des producteurs acéricoles appuie la démarche entreprise par Laurent Lessard

Québec (Québec), 12 octobre 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, a tenu, le 10 octobre, une rencontre de travail constructive avec le président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, M. Pierre Lemieux.

Cette rencontre visait à faire le point sur les engagements pris, de part et d’autre, au mois de mai dernier, afin de trouver des solutions en vue de redresser la situation financière des entreprises acéricoles touchées par la baisse de production de la dernière saison, attribuable à des conditions climatiques défavorables, principalement dans les régions du Bas Saint-Laurent et de la Côte-du-Sud.

La Fédération est d’avis que le plan d’action proposé le 24 mai dernier par le ministre Lessard suive son cours. Son président a offert tout son appui au ministre, notamment pour ce qui est d’inciter fortement les entreprises acéricoles à déposer, le plus rapidement possible, leur demande à La Financière agricole afin de profiter du Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) et d’obtenir les compensations financières auxquelles elles ont droit.

Pour sa part, le ministre Lessard a demandé, en mai dernier, aux dirigeants de La Financière agricole d’accorder la priorité à l’analyse des demandes liées au PCSRA qu’ont soumises les entreprises acéricoles visées. En date du 9 octobre, plus de 2,9 millions de dollars ont déjà été versés à 213 des 731 entreprises du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-du-Sud à titre d’aide provisoire, pour une indemnité totale estimée à 5,8 millions de dollars, soit plus de 27 000 dollars par entreprise.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a profité de l’occasion pour réitérer que « c’est à partir des renseignements obtenus dans le cadre du PCSRA que nous pourrons tracer un portrait clair de la situation financière de chaque ferme ».

En outre, comme le ministre s’y était engagé, les analyses se poursuivent en vue d’étendre éventuellement l’assurance récolte à l’acériculture. À ce propos, La Financière agricole entamera bientôt des discussions avec la Fédération des producteurs acéricoles.

Comme l’a demandé le ministre à plusieurs reprises, le président de la Fédération des producteurs acéricoles entreprendra les démarches nécessaires auprès des instances appropriées afin que l’ouverture de crédit de 100 millions de dollars, garantie par le gouvernement du Québec et dont la Fédération dispose, soit utilisée pour verser plus rapidement la totalité du paiement du sirop d’érable livré par l’entremise de l’agence de vente. Cette mesure fournirait des liquidités supplémentaires aux entreprises ébranlées par la faible récolte du printemps.

« Je suis sensible à la situation financière difficile que connaissent de nombreux acériculteurs des régions touchées. Je demeure ouvert à examiner d’autres avenues qui permettraient de venir en aide aux acériculteurs qui ont présenté une demande liée au PCSRA », de conclure le ministre Laurent Lessard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs acéricoles du Québec
http://www.siropderable.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires