Le Salon de l’agriculture, toujours aussi populaire

Les nouveautés et la programmantion semblent avoir plu aux visiteurs qui ont été encore une fois nombreux

Le Salon de l’agriculture a confirmé son statut des incontournables parmi les événements de l’année en attirant une foule de 12 101 visiteurs, ce qui fait figurer cette 34e édition dans le top trois de ses meilleures années. La neige de la dernière journée a fait diminuer légèrement l’achalandage mais plus tôt durant la semaine, celui-ci avait atteint un sommet en dix ans pour une journée d’ouverture avec 4441 visiteurs. Le Salon, qui avait lieu du 14 au 16 janvier à Saint-Hyacinthe, offrait, en plus des 300 kiosques disposés dans quatre pavillons, de nombreuses conférences.

Articles connexes

Il s’agissait de la première édition du Salon sous la houlette de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe qui acheté les droits de l’événement, tout comme ceux du Gala Cérès et Expo-Champs. “Tout a très bien été”, indique Janie Fontaine, coordonnatrice aux communications et marketing à la Société d’Agriculture de Saint-Hyacinthe, à quelques minutes de la fin du Salon. “C’était important pour nous de conserver la même saveur et d’octroyer le même effort que l’ancienne organisation. On a eu des bons commentaires, que ce soit pour la programmation ou pour les équipes sur le plancher”.

Les personnes ont été nombreuses à se présenter aux conférences-déjeuner, dont celle de Jérôme Dupras qui a lancé les activités du Salon le mardi 14 janvier. Le professeur et chercheur en sciences naturelles à l’Université de Gatineau a fait sa conférence ( Le rôle du territoire agricole dans la transition écologique du Québec) devant plus de 130 personnes, un succès que la responsable des communications attribue à la sensibilité du sujet qui est au centre de l’actualité depuis les derniers mois.

Les nouveautés technologiques demeurent un incontournable pour plusieurs visiteurs et elles étaient encore nombreuses cette année. Nos journalistes Marie-Josée Parent et Marie-Claude Poulin y consacreront plusieurs articles dans la prochaine semaine.

Différentes personnalités politiques ont profité de l’occasion pour prendre le pouls du secteur et serrer quelques mains. C’est le cas de la ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Marie-Claude Bibeau, qui a été reconduite à son poste à la suite des dernières élections fédérales.

La ministre Marie-Claude Bibeau expérimente les nouvelles technologies en agriculture.

André Lamontagne, ministre du MAPAQ, a également visité les lieux. C’est aussi le cas du député bloquiste de Saint-Hyacinthe–Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay. Chantal Soucy, député caquiste de la région, était pour sa part présente au Gala Cérès. “C’est très apprécié d’avoir la visite de personnalités politiques. Ça démontre leur intérêt pour leur secteur agricole”, mentionne Janie Fontaine.

Le ministre André Lamontagne a visité le Salon de l’agriculture lors du 14 janvier.

Le Gala Cérès a fait salle comble cette année avec plus de 450 participants. La personne intronisée cette année au Temple de la renommée de l’agriculture était Réal Laflamme de la Ferme Roflamme. Il a reçu les honneurs en compagnie de sa conjointe, Odette Gervais. La soirée a eu lieu sous la présidence de Maxime Otis de la Banque de Montréal. M.Laflamme a prononcé un discours, qui contenait ces mots bien sentis: “Seul on va plus vite ; ensemble on va plus loin”.

Réal Laflamme, honoré lors du Gala Cérès, en compagnie de sa conjointe, Odette Gervais.

L’organisation du Salon de l’agriculture fera le post-mortem de l’événement dans les prochains jours mais il est déjà question de souligner d’une manière particulière le prochain événement qui en sera à sa 35e édition en 2021. D’ici là, l’équipe mettra l’épaule à la roue pour la préparation de l’Exposition agricole de Saint-Hyacinthe (du 16 au 25 juillet) ainsi que de Expo-Champs ( 25, 26 et 27 août).

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires