Les anti-mondialisation dénoncent les projets de l’OMC

Genève (Suisse), 30 octobre 2001 – Des mouvements anti-mondialisation se sont violemment élevés contre des propositions concernant la levée des barrières douanières qui devraient être présentées à la conférence de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) prévue du 9 au 13 novembre au Qatar.

Dans un communiqué commun, les mouvements estiment que la conférence, qui est censée marquer le lancement d’un nouveau « round » (cycle) de négociations sur la libéralisation du commerce international, pourrait tourner court si ces projets restaient d’actualité.

Les propositions en question visent à réduire les tarifs douaniers sur les produits industriels, à ouvrir les marchés nationaux de pays membres de l’OMC à une gamme élargie de services bancaires ainsi qu’au tourisme et aux télécommunications, et à réduire les subventions allouées par l’Union européenne et les États-Unis au secteur agricole.

« Les organisations non-gouvernementales à travers le monde appellent leurs gouvernements respectifs à dénoncer ce texte et à s’opposer à sa présentation lors du sommet ministériel de Doha », dit le communiqué.

Parmi les signataires figurent le mouvement américain Public Citizen, Friends of the Earth-International, basé à Bruxelles, Via Campesina-International, qui rassemble différentes formations d’agriculteurs, et Public Service International.

Source : Reuters

Commentaires