Les dirigeants agricoles se sont réunis à Winnipeg

Winnipeg (Manitoba), 30 juillet 2005 – Les dirigeants agricoles représentant les grands secteurs de produits et toutes les provinces canadiennes se sont réunis cette semaine à Winnipeg, au Manitoba, pour l’assemblée semestrielle de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA), la plus grande organisation agricole nationale du Canada.

Parmi les thèmes abordés durant les ateliers, signalons les programmes gouvernementaux de soutien du revenu agricole, les mesures relatives à la salubrité des aliments, les progrès vers la création d’un secteur sectoriel afin de résoudre les problèmes de ressources humaines dans l’agriculture, la protection des animaux et le commerce international. Les représentants de la Fédération canadienne du mouton et de la Fédération nationale canadienne des chèvres ont présenté leur analyse de l’incidence de la crise de la vache folle sur d’autres secteurs des ruminants. Par un appel de conférence, les délégués ont obtenu un compte rendu de l’équipe de négociation du Canada aux pourparlers à l’OMC qui se déroulent cette semaine à Genève.

Vendredi, les délégués ont pu discuter des progrès de l’examen du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) avec le président du Comité d’examen du CSA, M. Edward Tyrchniewicz. M. Andrew Raphael, de Meyers-Norris-Penny, a présenté un exposé très intéressant sur le positionnement des agriculteurs sur le marché. Ses recommandations faisaient écho à la nécessité d’une initiative comme le projet de la Feuille verte proposé actuellement par la FCA et qui viserait à promouvoir auprès des consommateurs des produits canadiens vendus à un prix équitable pour les agriculteurs. Dans une séance le vendredi après-midi, les délégués ont discuté d’une nouvelle approche novatrice pour la politique agricole, soit un « projet de loi agricole » vraiment canadien.

« Nous avons eu une semaine très productive », a déclaré Bob Friesen, président de la FCA. « C’est la première fois qu’une importante réunion des dirigeants agricoles a lieu au Canada après la réouverture de la frontière et je pense que cela a donné un ton plus optimiste et plus positif à nos discussions. »

Cette semaine, la FCA a également été heureuse de recevoir deux nouvelles demandes d’adhésion comme membres associés, soit celles de la Commission canadienne du blé et de Quality Assured Seed, une coopérative agricole de la Saskatchewan. « Ce seront deux nouveaux porte-parole précieux à la FCA, qui accroîtront la portée et la force de notre représentation agricole », a affirmé M. Friesen.

Mais quelques faits survenus pendant la réunion de cette semaine ont incité les délégués de la FCA a exprimer leur inquiétude au sujet de l’orientation du partenariat entre l’industrie et le gouvernement en agriculture. Pour la première fois depuis des années, aucun représentant du gouvernement fédéral n’est venu prendre la parole à une assemblée de la FCA. Les membres de la FCA ont été heureux d’entendre la ministre de l’Agriculture du Manitoba Rosann Wowchuk. Mais ils ont été alarmés de l’entendre insinuer qu’un droit de 0,45 p. 100 de la marge de référence pour la participation au Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) est une affaire conclue, même si le communiqué officiel à l’issue de la récente réunion fédérale-provinciale des ministres indiquait qu’aucune décision n’avait encore été prise.

« La possibilité qu’une décision ait déjà été prise au sujet de droits de participation au PCSRA, sans consulter les agriculteurs et malgré les préoccupations des agriculteurs, laisse entrevoir un retour aux mauvais jours de l’élaboration de la politique agricole, quand les gouvernements imposaient leur politique sans demander l’avis des agriculteurs ni les consulter », a déclaré Laurent Pellerin, premier vice-président de la FCA. « Avant de devenir Premier ministre, Paul Martin a déclaré aux membres de la FCA que la politique agricole devait se concevoir avec les agriculteurs et non à leur place. Nous commençons malheureusement à voir que le second l’emporte sur le premier. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires