Maintien de la capacité scientifique a la Ferme expérimentale de Normandin

Jonquière (Québec), 13 mars 2009 – L’honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu national, ministre d’État (Agriculture) et député de Jonquière-Alma a annoncé le maintien de la capacité de recherche à la Ferme expérimentale d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à Normandin.

« Notre ferme est importante, a dit aujourd’hui le ministre Blackburn en point de presse. Elle est au coeur de l’agriculture d’ici depuis 1936 et représente 16 emplois, dans un contexte où plus que jamais, chacun compte. La Ferme est le lieu d’expérimentation de nouveaux modes de gestion en cultures fourragères, céréalières ou autres grandes cultures. Les études conduites à la Ferme permettent de mieux comprendre l’agriculture d’ici, au Saguenay Lac-Saint-Jean. Elles contribuent à soutenir son évolution dans un contexte de région nordique et d’adapter nos façons de toujours mieux cultiver ici où le climat, l’environnement et les sols diffèrent d’autres régions du pays. »

Le ministre Blackburn a ainsi confirmé que le contrat de M. Raynald Drapeau, chercheur à la Ferme de Normandin, serait prolongé pour une période additionnelle de deux années, jusqu’en octobre 2011. Entre-temps, un professionnel sera assigné à Normandin, de façon à assurer le maintien de la capacité de recherche scientifique dans le domaine des plantes fourragères et des petits fruits et ce, après le départ définitif de M. Drapeau, pour qui la retraite commencera en 2011.

Le ministre Blackburn a aussi indiqué qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada explore actuellement des options dans le but de mener des activités de recherche qui soutiendront plus adéquatement l’agriculture en régions éloignées ou nordiques. Ces activités de recherche se feront en partenariat avec les gouvernements, les intervenants, l’industrie, le milieu universitaire et les entreprises privées. La démarche vise à accélérer le rythme de l’innovation et à stimuler la compétitivité économique du secteur agricole et agroalimentaire au pays.

« Mon gouvernement est de ceux qui savent écouter, entendre et agir, a lancé en terminant le ministre Blackburn, rappelant la détermination de son gouvernement à permettre à l’industrie agroalimentaire toute entière de profiter des retombées immenses que peuvent générer la science et l’innovation. Nous sommes plus que jamais convaincus que l’innovation est la clé de la compétitivité. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires