Marché des grains: Dégringolade du blé

Avec les semis qui débutent tranquillement mais sûrement aux États-Unis, le volume des échanges sur les marchés des grains commencent à être plus léger. Déjà vendredi dernier le volume des transactions était moindre qu’à l’habitude. Les courtiers ont aussi peu de nouvelles à se mettre sous la dent, ce qui rend le cours des céréales plus volatiles.

La météo ainsi que les cours du pétrole et du dollar américain ont été les principaux facteurs ayant influencé les denrées agricoles au cours de la semaine. Le blé a perdu des plumes à la suite de pluies bienvenues dans le sud des États-Unis. Dans le Corn Betl, plusieurs producteurs ont pu débuter leurs semis de maïs grâce au beau temps et à la chaleur des derniers jours. Près de 15% des champs aurait été semés en une semaine, un progrès de près de 12%. Le soya a bénéficié de bons chiffres sur les ventes de tourteaux et d’huile de soya pour progresser. Plusieurs attendent aussi de constater comment progressera la saison des semis de la légumineuse avant de se positionner, ce qui devrait se produire dans près de deux semaines, selon les conditions météorologiques.

Sur le front financier, le dollar américains reste fort, de qui nuit à la concurrence des grains sur le marché de l’exportation par rapport à ceux produits ailleurs dans le monde. La remontée du prix du pétrole brut a toutefois donné un coup de pouce en lien avec les biocarburants. Il faudra surveiller dans les prochaines semaines semaines le hausse des taux d’intérêt aux États-Unis qui augmenteront pour la première fois depuis des années. Au Canada, les yeux seront tournés sur les prévisions d’ensemencement d’Agriculture Canada qui seront dévoilées cette semaine.

Le boisseau de blé pour juillet a terminé à 4,8925 $US, une chute de 6,8 %. Le boisseau de maïs pour mai a clôturé la semaine à 3,7975 $US, en hausse de 0,7%  à la semaine dernière.  Le boisseau de soja pour mai a fini sur un gain de 1,8% à 9,6875 $US rapport à vendredi dernier.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires