Marché des grains : recul des prix cette semaine

Le rally des grains s’est essoufflé cette semaine sur les marchés financiers. Après les hausses surprenantes du dernier mois, les investisseurs ont décidé d’encaisser une partie de leurs gains. La météo qui se montrait capricieuse a été plus clémente avec de la pluie sur le Midwest américain. Les prévisions de la prochaine semaine s’annoncent bonnes avec moins de chaleur et un temps plus sec, un répit bien vu par plusieurs. À long terme, les températures devraient se situer aux alentours des moyennes de saison. Ces prévisions arrivent au moment où le soya va commencer à produire ses gousses, une période déterminante.

Le département américain de l’Agriculture a néanmoins réduit encore une fois en début de semaine le niveau de qualité des cultures. Par exemple, le ratio de maïs jugé bon\excellent a reculé de 2% à 62%. La sécheresse s’est encore accentuée dans les régions productrices de blé de printemps, selon le Drought Monitor Index. La tournée des cultures (Crop Tour) a aussi confirmé les prévisions d’une récolte moindre cette année avec de nombreuses photos montrant des champs clairsemés et des épis à peine développés. La récolte devrait s’élever cette année à 38,1 boisseaux par acre contre 45,4 l’année dernière.

Malgré tout, les grains américains devraient bénéficier d’un dollar en perte de vitesse. Ce dernier a atteint son niveau le plus bas depuis mai 2016, ce qui augmente leur compétivité sur les marchés internationaux.

Les marchés pourraient commencer aussi à anticiper les premières estimations de rendements avant les chiffres officiels du ministère américain de l’Agriculture (USDA) dans son rapport mensuel, dit Wasde, dévoilés le 10 août.

Le boisseau de blé pour septembre,  le plus actif, a terminé à 4,8100 dollars, contre 4,9925 dollars vendredi dernier (-3,66%).

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, s’échangeait vendredi à 3,8800 dollars, contre 3,9350 dollars en fin de semaine précédente (-1,40%).

Le boisseau de soya pour novembre, là encore le plus échangé, a fini à 10,1300 dollars, contre 10,2225 dollars il y a une semaine (-0,90%).

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires