Les élevages souffrent du prix des grains élevés

Les élevages souffrent du prix des grains élevés

Éventuellement, c’est le consommateur qui en payera le prix

Le prix des grains fait la manchette depuis des semaines. Il atteint des niveaux records. Pour les acheteurs de ces grains, les éleveurs, ces augmentations font mal. Elles se répercutent en augmentations importantes des prix de la moulée.




Comment bien faire son lit de semence ?

Comment bien faire son lit de semence ?

Un bon lit de semence est essentiel pour permettre au sol de remplir ses fonctions.

Un bon lit de semence est essentiel pour permettre au sol de remplir ses fonctions. Voici quelques conseils pour en améliorer la préparation.


Le facteur limitatif de nos rendements n’est plus la génétique ou l’azote, mais plutôt la disponibilité de l’eau.

Les leçons de 40 ans d’essais

Des essais réalisés en Ontario démontrent que l’alternance maïs-soya est la rotation la moins intéressante à long terme

Depuis plusieurs années, l’alternance maïs-soya est la rotation la plus populaire en Ontario. Les chercheurs ont donc voulu vérifier quels en sont les résultats à long terme en comparaison des autres rotations. La réponse que donne l'un des responsables est sans équivoque.



La Ferme Y. Lampron fait partie des fermes qui seront présentées lors du Rendez-vous d'expertise sur les fermes de 100 vaches et plus.

De plus en plus de grandes fermes laitières au Québec

Le Rendez-vous d’expertise sur les fermes de 100 vaches et plus aura lieu du 8 au 10 décembre sous forme virtuelle

Cent vaches et plus peut sembler des petites fermes si l’on compare aux États-Unis ou même dans le reste du pays, mais au Québec c’est la définition que l’on donne. Pour les entreprises laitières dont leur revenu principal est le lait, on parle de 161 fermes pour les entreprises faisant partie de l’analyse de groupe. […] Lire la suite

Jean-François Foley de Semences Pride

Quels sont les impacts de la grêle sur le rendement?

La bonne réponse à cette question est ça dépend de plusieurs facteurs.

Les averses de grêle sont toujours localisées et surviennent pendant les mois chauds de l’été en juillet et en août.  À cette période de année, les plants de maïs sont bien développés et sont plus sensibles aux dommages causés par les grêlons qui peuvent causer des pertes importantes aux feuillages et aux tiges. Dans épisode de Défi maïs, l'agronome Jean-François Foley de Semences Pride explique comment évaluer les dommages.