Marie Moisson de retour au grand défilé de la fête nationale

Longueuil (Québec), 22 juin 2009 – C’est avec une immense fierté que l’Union des producteurs agricoles (UPA) s’est associé, pour une 3e année consécutive, au grand Défilé de la Fête nationale à Montréal, le 24 juin dernier. À cette occasion, une joyeuse cohorte constituée notamment d’agriculteurs, de musiciens, de danseurs et de personnages animés accompagnait la désormais célèbre « Marie Moisson » dans les rues de la métropole à l’occasion des festivités.

La participation des agriculteurs québécois s’appuie sur la fierté qu’ils éprouvent pour leur métier et sur la responsabilité qui leur incombe de nourrir leurs concitoyens avec des aliments de qualité. L’amour qu’ils portent pour le territoire québécois motive également leur présence, l’agriculture remplissant en effet, outre sa vocation nourricière, des fonctions d’occupation, de protection et d’entretien du territoire. Le développement de nos régions est donc intimement lié à la vitalité du monde agricole québécois.

À propos de Marie Moisson
Véritable ambassadrice du monde agricole québécois, « Marie Moisson » renvoie les Québécoises et les Québécois au coeur de leur histoire et de leur identité collective. La « mère nourricière » symbolise également toute la ferveur et la passion des agriculteurs de chez nous, qui travaillent sans relâche dans le but d’offrir à leurs concitoyens des produits d’une qualité exceptionnelle, toujours frais et savoureux. La géante, du haut de ses 5 mètres, nous souligne également l’importance d’encourager, autant que faire se peut, la consommation de produits locaux. Cette pratique, qui comporte en effet de nombreux avantages tant pour les producteurs agricoles que pour les consommateurs, contribue à la santé économique et sociale de nos campagnes et de nos banlieues tout en favorisant un meilleur avenir à nos fermes familiales. Les consommateurs qui choisissent d’acheter « québécois » agissent aussi dans le sens d’un plus grand respect pour l’environnement, les produits de chez nous parcourant beaucoup moins de kilomètres de la ferme à la table, tout en s’assurant d’une fraîcheur et d’une authenticité alimentaire inégalée.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires