McDonald’s songe à se diversifier plus pour croître plus vite

New York (États-Unis), 23 mai 2002 – McDonald’s, le numéro un de la restauration rapide, songe à acquérir des enseignes qui cuisinent autre chose que des hamburgers pour donner du tonus à ses ventes aux États-Unis, rendues de plus en plus difficiles par la saturation du marché.

« Nous cherchons des enseignes qui peuvent croître au moins jusqu’à mille restaurants », a déclaré jeudi le directeur financier de McDonald’s, Matthew Paull, au cours d’une conférence sur internet.

McDonald’s gère déjà Boston Market, une rôtisserie orientée vers la cuisine familiale, la chaîne Chipotle, qui fait des plats mexicains, et la chaîne de pizzerias Donatos.

« Les enseignes partenaire nous permettent de vendre des repas qu’autrement nous ne vendrions pas », a-t-il ajouté.

Pour mieux soutenir sa démonstration de synergie, McDonald’s a donné en exemple les ventes de ses enseignes sur 3,2 km2 à Dublin, dans l’Ohio: six de ses restaurants, dont 3 McDonalds, arrivent à engranger 8,2 millions de dollars par an, soit plus que s’il n’y avait que les enseignes McDo parce que cette petite zone des Etats-Unis est saturée de restauration rapide.

McDonald’s a aussi pris une participation minoritaire dans la sandwicherie britannique à succès Prêt-à-manger. Le géant du fast-food l’aide à se lancer à New York et bientôt en Chine continentale.

Prêt-à-manger a dû adapter ses sandwichs, préparés sur place avant d’être emballés, aux goûts des new-yorkais en mettant plus de garniture mais un quart de mayonnaise de moins qu’en Grande-Bretagne.

Les Américains préfèrent leur sandwich plus sec.

Jim Skinner, le numéro deux de l’entreprise, s’est pour sa part réjoui des performances en Europe où la crise de la vache folle et l’épizootie de fièvre aphteuse avaient fait plonger les ventes de McDo, le boeuf étant une composante essentielle de ses menus.

Le groupe a également profité de la présence des actionnaires pour se montrer sous son meilleur jour, dans un vidéo clip consacré aux repas gratuits – 600.000 – offerts après le 11 septembre aux secouristes sur les lieux des attentats aux avions suicide.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

McDonald’s

http://www.mcdonalds.com/

Commentaires