Monsanto : bénéfice hors charge meilleur que prévu au premier trimestre

Kansas City (États-Unis), 7 janvier 2004 – Le groupe agrochimique Monsanto a aggravé sa perte durant son premier trimestre au 30 novembre, mais essentiellement à cause d’une charge exceptionnelle qui, une fois exclue, lui permet d’afficher un bénéfice meilleur que prévu par le marché.

En outre, ses ventes ont grimpé de 22% à 1,03 milliard de dollars, surtout grâce aux herbicides vendus aux États-Unis et au Brésil.

L’entreprise de Kansas City, dans le Missouri, a accusé une perte nette de 97 millions de dollars, soit 37 cents par action, comparé à une perte de 18 millions (7 cents) un an plus tôt.

Toutefois en excluant une charge de dépréciation de la survaleur de 69 millions et une autre de restructuration de 42 millions, soit 41 cents par action, le résultat est bénéficiaire de 14 millions, donc un BPA de quatre cents.

Sur cette base, les analystes interrogés par Reuters Research attendaient un BPA de un cent.

Au départ, Monsanto attendait une perte nette entre 54 et 59 cents et, hors charge, entre 7 et 12 cents. Il a toutefois revu cela en hausse le mois dernier, chiffrant à dix cents le gain attendu.

Les ventes d’herbicides, notamment son célèbre Roundup, ont bondi de 65% alors que celles de semences génétiquement modifiées et autres biotechnologies ont monté de 5%.

Pour son deuxième trimestre en cours, la firme attend un BPA entre 31 et 41 cents, comparé à 51 cents un an plus tôt.

Monsanto a modifié la date finale de son exercice comptable, passant du 31 décembre au 31 août.

Ainsi pour l’année 2003 au 31 décembre, il attend une perte par action de trois à 13 cents en incluant les charges, et un bénéfice de 1,30 à 1,40 dollar en les excluant.

Pour l’exercice 2004 entamé le 1er décembre, Monsanto anticipe un bénéfice par action de 55 à 65 cents, charges incluses, et de 1,40 à 1,50 dollar en les excluant.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Monsanto
http://www.monsanto.com/

Commentaires