Mouvements de l’encaisse des entreprises agricoles en 2005

Ottawa (Ontario), 21 juin 2006 – Les revenus en espèces sont demeurés relativement stables en 2005, en raison de revenus plus élevés provenant des bovins et des veaux accompagnés de baisses pour les cultures et les porcs.

Les revenus en espèces pour l’année se sont chiffrés à 8,4 milliards de dollars. Cette stabilité fait suite à des fluctuations annuelles substantielles enregistrées au cours des cinq années précédentes.

Malgré ce maintien par rapport à 2004, les revenus en espèces ont été légèrement au-dessus de la moyenne des cinq années précédentes allant de 2000 à 2004.

Le montant de liquidités pour les placements ou les retraits a connu sa deuxième augmentation annuelle consécutive, en hausse de 9,6 % en 2004 et de 2,5 % en 2005 pour atteindre 10,2 milliards de dollars. Cependant, il est demeuré de 1,9 % inférieur à la moyenne quinquennale précédente, laquelle a été rabaissée par deux années difficiles, soit 2002 et 2003.

Les liquidités dont disposaient les producteurs ont augmenté grâce aux emprunts, entraînant une variation nette de la dette en cours qui a atteint 1,8 milliard de dollars en 2005.

Toutes les provinces ont enregistré des hausses de leurs revenus en espèces à l’exception de la Nouvelle-Écosse, du Manitoba, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Pour ces quatre provinces, la baisse des ventes de la production agricole primaire ou des paiements en vertu de programmes explique la diminution enregistrée de 2004 à 2005.

Cette série n’inclut pas les données sur l’amortissement qui sont disponibles dans la publication Dépensesd’exploitation agricoles et frais d’amortissement – Statistiques économiques agricoles.

La publication Mouvements de l’encaisse des entreprises agricoles – Statistiques économiques agricoles, juin 2006, vol. 5, no 1 (21-018-XIF, gratuite) est maintenant accessible en ligne. À la page Nos produits et services, sous Publications gratuites offertes sur Internet, choisissez Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires