Offre d’achat restreinte visant les actions de Deere

Illinois (États-Unis), 9 mai 2003 – Deere & Company a annoncé qu’elle avait reçu une avis concernant une offred’achat restreinte non sollicitée faite à ses actionnaires par TRC CapitalCorporation de Toronto. Les documents relatifs à l’offre indiquent que TRCpropose d’acheter jusqu’à 2 250 000 actions ordinaires, soit 0,94 p. cent desactions ordinaires en circulation, à un prix unitaire de 42,25 $ en espèces.

Deere ne recommande ni n’avalise aucunement l’offre de TRC Capital et tient à avertir ses actionnaires que celle-ci est inférieure de plus de quatre pour cent à 44,03 $, prix de clôture de l’action ordinaire de Deere le 30 avril 2003, date de lancement de l’offre. Les actionnaires devraient savoirque TRC Capital se réserve le droit de mettre fin à cette offre à tout momentet à sa seule discrétion, de retarder le paiement des actions ordinaires deDeere soumises et de modifier n’importe quel aspect de son offre. TRC Capitalpeut également refuser d’acheter les actions de Deere soumises si la moindred’une foule de conditions n’est pas satisfaite, y compris la réception par TRCCapital, selon des modalités jugées satisfaisantes par TRC Capital, dufinancement par emprunt nécessaire à la conclusion de l’offre.

Au cours des dernières années, TRC Capital a déposé de nombreuses offresd’achat restreintes visant des actions d’autres sociétés. Ni Deere, ni sesadministrateurs ni ses cadres supérieures ne sont affiliés à TRC Capital.

Une offre d’achat restreinte vise moins de cinq p. cent des actions encirculation d’une société, ce qui permet d’éviter bon nombre des exigences dedépôt, de divulgation et de procédure de la Securities and Exchange Commission(SEC) des Etats-Unis. La SEC a émis un avertissement aux investisseursconcernant les offres d’achat restreintes, lequel peut être consulté sur sonsite Web, à l’adresse www.sec.gov/investor/pubs/minitend.htm. La SEC note queles offres d’achat restreintes visant moins de cinq p. cent des actions d’unesociété « sont de plus souvent utilisées pour prendre les investisseurs audépourvu » et que les investisseurs « pourraient vendre leurs titres sous lavaleur du marché ». La SEC explique également que « les offres d’achatrestreintes ne sont habituellement pas assorties des exigences de procédure etde divulgation associées aux offres d’achat traditionnelles plus importante ».

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières ont également expriméleur inquiétude face aux offres d’achat restreintes par le truchement d’unavertissement aux investisseurs accessible à l’adressewww.osc.gov.on.ca/en/About/News/NewsReleases/1999/nr_19990927_mini.htm et delignes directrices du personnel, lesquelles peuvent être consultées enfrançais à l’adresse http://www.cvmq.com/Upload/fichier_pdf/norme/A-XXX-49.pdf.

Deere conseille à ses actionnaires de vérifier le cours de l’action de lasociété, de consulter leur conseiller en placements et de faire preuve devigilance quant à cette offre d’achat restreinte.

Les actionnaires de Deere qui ont déjà soumis leurs actions peuvent lesretirer par voie de l’avis écrit décrit dans les documents de TRC Capitalrelatifs à l’offre, et ce, avant le 30 mai 2003 à minuit, heure de New York.

John Deere est le plus important producteur mondial de matériel agricole,ainsi qu’un important fabricant de matériel de construction, sylvicole,commercial et grand public. La société propose également des produits etservices de crédit, de technologie spéciale et de soins de santé gérés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

John Deere
http://www.deere.com/

Commentaires