OMC : les négociations du cycle de Doha très probablement « jusqu’en 2006 »

Paris (France), 6 octobre 2003 – Le directeur général adjoint de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) Roderick Abbott a estimé à Paris qu’il est « plus que probable » que l’organisation « va continuer les négociations du cycle actuel (Doha) jusqu’à la moitié ou à la fin de l’année 2006 ».

Interrogé sur le calendrier des négociations, lors d’une conférence de presse au Centre d’accueil de la presse étrangère à Paris, après l’échec de la conférence de Cancun le mois dernier, M. Abbott a répondu : « Nous allons nous laisser guider, mais aujourd’hui il me semble qu’il n’est plus possible » de respecter l’échéance de fin 2004.

En tout état de cause, si le 15 décembre à Genève, prochaine réunion du conseil général de l’OMC après Cancun, il n’y a pas d’avancée sur le texte de Cancun, « le calendrier réel va s’imposer » et donc reporter l’échéance, a-t-il dit.

« Il est probable que nous allons continuer les choses plus longtemps, a-t-il ajouté, car après l’échec de Cancun, pratiquement toutes les réunions sur le cycle de Doha ont été reportées ou annulées », en attendant d’aventuelles décisions le 15 décembre.

« Il faut confirmer les élements de Doha », a-t-il ajouté en citant « la libéralisation du commerce, le développement ou la révision de certaines règles de l’OMC », « en s’assurant que tout le monde soit d’accord là dessus ».

« On va continuer nos efforts, mais ce sera beaucoup plus compliqué, car il y a une forte polarisation des discussions, notamment sur l’agriculture, où l’on a pas vraiment eu confirmation de ce qui a été négocié depuis deux ans », selon lui.

Enfin, le mandat du directeur général de l’OMC et à son équipe, qui « s’achève en principe en septembre 2005 », pourrait être prolongé pendant une année supplémentaire si nécessaire, a ajouté M. Abbott.

Le mois dernier à Cancun, les 148 pays de l’OMC avaient échoué à trouver un accord sur la libéralisation du commerce, dans le cadre du cycle de négociations lancé fin 2001 à Doha, au Qatar.

Source : AFP

Commentaires