Piétonisation du Marché Jean-Talon

Montréal (Québec), 4 juillet 2006 – La présidente de la Corporation de gestion des marchés de Montréal, Mme Liette Lauzon, a rendu public une proposition de la Corporation qui permettrait de régler la problématique de la piétonisation du Marché Jean-Talon. Cette proposition qui consiste à permettreaux clients d’avoir accès au marché le samedi avec leur véhicule pour cueillirde grosses commandes constitue un compromis raisonnable pouvant satisfairetoutes les parties. « La Corporation est d’accord avec le projet depiétonisation dans son ensemble comme en fait foi les lettres que je rendspubliques aujourd’hui. Toutefois, comme le samedi représente 65% de nos ventesen période de récolte, il est important de faciliter le chargement desvéhicules de ceux qui font des achats en grosses quantité.

Pour ce faire, nous proposons que des agents gèrent l’accès aux ruesPlace-du-marché-Du-Nord (Nord et Sud), qu’ils ne laissent passer que ceux quifont des achats en grosses quantités et qu’un cadet accompagne à pied levéhicule pour constater le chargement de celui-ci et ensuite son départ dumarché. Cette façon de faire, tout-à-fait sécuritaire, permettrait deconserver ce qui fait la force du marché Jean-Talon soit une combinaison entrela vente en gros et celle au détail. Cette caractéristique unique à notremarché nous permet d’offrir des produits de qualité à des prix imbattablespour nos clients. Il s’agit d’un avantage dont profite la communauté et il nefaudrait pas le perdre » a déclaré Mme Lauzon.

Par ailleurs, les membres du conseil de la Corporation ont tenu àsouligner que le problème de sécurité est aussi occasionné par l’empiètementde quelques marchands installés sur les rues Place-du-marché-Du-Nord (Nord etSud) qui occupent la totalité du trottoir devant leur commerce. « La ville alaissé ces marchands, qui ne font pas partie du marché, occuper les trottoirsce qui oblige les piétons à marcher dans la rue. Nous sommes satisfaits del’intention exprimée par M. Lavallée à vouloir contrôler l’utilisation desespaces publics » a ajouté Mme Lauzon.

Cette proposition raisonnable et sécuritaire vient compléter une série depropositions faites à l’arrondissement le 29 juin dernier. « Plusieurs d’entreelles sont inspirées de discussions avec le maire Lavallée et nous sommessatisfaits de constater qu’elles se concrétiseront pour la majeure partie.Nous sommes également heureux d’annoncer que la Corporation mettra des paniersà la disposition de la clientèle dans les meilleurs délais. Un dépôt serademandé aux usagers pour assurer le retour des paniers. Avec la mise en oeuvredes autres mesures qui sont l’objet d’échanges entre l’arrondissement et laCorporation, il nous sera possible d’améliorer grandement la qualité de notremarché. Après les investissements importants des dernières années, si le maireaccepte notre dernière proposition, le Marché Jean-Talon pourra se développeren misant sur ses forces et offrir aux usagers un environnement des plusintéressants. Nous lançons donc un appel à M. Lavallée pour qu’il acceptecette proposition », a conclu Mme Lauzon.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Marchés publics de Montréal
http://www.marchespublics-mtl.com/

Commentaires