Portrait de l’aquaculture en 2006

Ottawa (Ontario), 31 octobre 2007 – En 2006, les revenus d’exploitation du secteur aquacole du Canada ont atteint un sommet sans précédent pour une deuxième année consécutive, grâce à la hausse de la production et des exportations.

Le secteur a généré des revenus record de 968,7 millions de dollars, en hausse de 24,7 % par rapport à 2005.

Les ventes de poisson, qui ont représenté 89,5 % des revenus d’exploitation totaux, ont augmenté de 26,2 % pour se chiffrer à 867,2 millions de dollars. Les revenus provenant des mollusques se sont accrus de 4,1 % pour se situer à 71,7 millions de dollars.

À l’échelle nationale, les dépenses de production ont crû de 5,6 % pour atteindre 590,4 millions de dollars en 2006. Il s’agit des coûts des produits et des services achetés à d’autres entreprises, à l’exception du capital et des coûts de la main-d’oeuvre. Les coûts des aliments, qui représentent plus de 50 % des dépenses totales de production des producteurs de poisson, ont progressé 19,6 % pour se situer à 301,9 millions de dollars, comparativement à 2005 où ils avaient totalisé 252,6 millions de dollars.

La production brute du secteur de l’aquaculture, qui comprend les ventes, les subventions et la variation des stocks, s’est établie à 981,7 millions de dollars en 2006, en hausse considérable de 21,4 % par rapport à 2005.

La valeur brute ajoutée par l’aquaculture à l’économie, c’est-à-dire la différence entre la production brute et les totaux des entrées, s’est chiffrée à 395,8 millions de dollars, en hausse de 58,4 % par rapport à 2005.

La publication Statistiques d’aquaculture, 2006 (23-222-XWF, gratuite) est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Sous Publications Internet gratuites, choisissez Agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires