PotashCorp révise ses prévisions pour l’exercice 2008

Saskatoon (Saskatchewan), 18 décembre 2008 – Du fait de la faible demande actuelle de nutriments culturaux causée par l’incertitude généralisée face à l’économie mondiale, Potash Corporation of Saskatchewan Inc. (PotashCorp) a annoncé la révision à la baisse du bénéfice prévu pour l’exercice 2008,ramenant celui-ci à environ 10,75 $ par action(1), soit 10 % de moins que leniveau médian de notre dernière fourchette prévisionnelle. Le bénéfice duquatrième trimestre devrait être le troisième plus élevé de notre histoire(devancé seulement par ceux des deuxième et troisième trimestres de 2008) etle bénéfice de l’exercice 2008 marquera notre cinquième exercice recordd’affilée et devrait représenter plus du triple du bénéfice de 3,40 $ paraction dégagé en 2007. Cette révision a été précipitée par un fléchissementdes volumes des ventes au quatrième trimestre pour chacun des troisnutriments, des volumes de potasse moindres sur les marchés au comptant àmarge supérieure et les prix et les marges moindres pour nos segments del’azote et du phosphate. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés parune réduction de 1 % de notre taux d’imposition consolidé déclaré.

Nous prévoyons que pour 2008, le total des volumes des ventes de potassesera inférieur à 9 millions de tonnes et que la marge brute liée à la potassesera plus du triple de celle inscrite en 2007. Conformément à notre stratégiede longue date consistant à ajuster notre production à la demande du marché,nous avons récemment annoncé que nous allions réduire notre production de 2millions de tonnes à compter de janvier. Pour 2009, nous prévoyonsactuellement que les volumes de potasse seront similaires voire légèresupérieurs aux niveaux de 2008 et que les trois derniers trimestres serontsolides. A elle seule, l’annualisation des prix de la potasse par tonne prévuspour le quatrième trimestre de 2008 pourrait faire grimper les prix réalisésen 2009 de près de 200 $ la tonne par rapport à ceux obtenus pour l’exercice2008, sans prendre en compte les hausses de prix déjà obtenues par Canpotex(2)pour les livraisons du premier semestre de 2009 vers la Corée et le Japon niles ententes contractuelles prévues avec la Chine et l’Inde en 2009.

Les prix de la potasse demeurent vigoureux en raison de la réduction dela production mondiale, certains clients décidant de reporter leurs achats, etde la reconnaissance par la clientèle que les prix élevés sont nécessairespour permettre les investissements dans de nouveaux projets de production depotasse, lesquels coûtent plusieurs milliards de dollars et dont la mise envaleur exige pas moins de cinq à sept années. Vu les conditions de créditmondiales difficiles et le risque géopolitique accru dans certaines régions oùune augmentation de la capacité de production de potasse aurait pu êtreenvisagée au cours de la prochaine décennie, nous croyons que la capacité de 8millions de tonnes que nous comptons ajouter à des installations existantesd’ici cinq ans sera encore plus utile aujourd’hui que nous l’avions prévu aumoment d’annoncer ces projets.

Comme la chaîne d’approvisionnement comptait des niveaux élevés d’azoteet de phosphate lorsque la crise financière est survenue, et étant donné queles coûts des matières premières ont chuté de façon marquée, les prix de ventede ces produits ont dégringolé au cours des récents mois. Par conséquent, nousavons revu à la baisse nos volumes et nos marges du quatrième trimestre. Nousprévoyons maintenant que pour l’exercice 2008, notre marge brute des activitésliées à l’azote dépassera les niveaux de 2007 de 35 % et que notre marge brutedes activités liées au phosphate sera d’environ 2,5 fois plus élevée que lesniveaux de 2007.

Bien que nous nous attendions à ce que les activités liées aux troisnutriments démarrent lentement en 2009, nous croyons que les réductionstouchant la production mondiale – la réaction économique logique auxdéséquilibres entre l’offre et la demande qui se produit lorsque les acheteursdélaissent le marché – feront en sorte que ces marchés seront considérablementplus serrés quand la demande se manifestera de nouveau, ce qui devrait, ànotre avis, se produire au deuxième trimestre de 2009.

« Comme tous les autres secteurs, l’agriculture a ressenti l’impact duralentissement économique mondial », a souligné le président et chef de ladirection de PotashCorp, Bill Doyle. « Contrairement aux autres secteurscependant, la production alimentaire et l’épandage d’engrais ne peuvent êtrereportés indéfiniment. La crise alimentaire mondiale a monopolisé l’attentionde toute la planète au début de 2008, mais l’attention et les capitaux sontactuellement dirigés vers les problèmes économiques. Cela ne signifie pas quela crise économique est réglée pour autant. En fait, elle pourrait s’aggraver,accroissant ainsi le besoin pour les engrais, surtout la potasse, et leurvaleur. Vu la nature essentielle de nos produits et les données fondamentalessous-jacentes de nos activités, nous nous attendons à nouveau à une fortedemande à mesure que progressera l’exercice 2009, ce qui devrait créer despossibilités de croissance encore plus considérables. »

Notes
(1) Toutes les références aux montants par action portent sur le bénéfice net dilué par action.
(2) Canpotex Limited (Canpotex) est la société de commercialisation à l’étranger des producteurs de potasse de la Saskatchewan.

Potash Corporation of Saskatchewan Inc. est la plus importante sociétéd’engrais du monde à produire les trois principaux nutriments pour végétaux.La société est également l’un des principaux fournisseurs de trois marchésdistincts : l’agriculture, à titre de plus grand producteur mondial depotasse, de deuxième plus grand producteur d’azote et de troisième producteuren importance de phosphate; la nourriture pour animaux, à titre de plus grandfabricant mondial de phosphates fourragers; enfin, les produits chimiquesindustriels, à titre de principal producteur mondial de produits azotésindustriels et en tant qu’entreprise qui possède la plus grande capacité deproduction d’acide phosphorique industriel purifié au monde.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Potash Corporation of Saskatchewan Inc.
http://www.potashcorp.com

Commentaires