Programme d’expansion du marché de l’éthanol

Ottawa (Ontario), 20 octobre 2003 – Le gouvernement du Canada a lancé le Programme d’expansion du marché de l’éthanol en invitant l’industrie à lui présenter des propositions en vue de construire de nouvelles installations de production d’éthanol.

Jusqu’à 60 millions de dollars seront distribués dans la première série d’investissements de ce programme de 100 millions de dollars sur trois ans. Ce premier volet du Programme d’expansion du marché de l’éthanol devrait faciliter l’ouverture de nouvelles installations de production d’éthanol-carburant, dont la construction pourrait commencer tôt l’an prochain. La sélection des propositions se fera par la voie d’un concours tenant compte de l’efficacité des investissements en vue d’augmenter la production et l’utilisation d’éthanol-carburant au Canada pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).

« Ces fonds donneront un élan à l’industrie de l’éthanol au Canada, a affirmé pour sa part le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lyle Vanclief. Le fait d’augmenter la production et l’utilisation de bioproduits et de biocarburants tels que l’éthanol créera de nouveaux débouchés pour les agriculteurs du Canada. Ce programme renforcera nos collectivités rurales et appuiera le développement régional. »

« Nous sommes impatients de recevoir des propositions et de favoriser la création de nouvelles usines d’éthanol, a déclaré l’honorable Herb Dhaliwal, ministre des Ressources naturelles du Canada. La disponibilité accrue de l’éthanol contribuera à la lutte contre les changements climatiques et à la création de nouvelles perspectives économiques pour les Canadiens. »

L’essence à 10 p. 100 d’éthanol produit moins d’émissions de GES que l’essence traditionnelle. Les mélanges d’éthanol à base de céréales permettent des réductions allant jusqu’à 4 p. 100. Dans le cas des mélanges d’éthanol cellulosique issu d’une nouvelle technologie, les réductions peuvent atteindre 8 p. 100.

L’augmentation de la capacité de production d’éthanol-carburant au Canada qui sera stimulée par le Programme d’expansion du marché de l’éthanol appuiera les programmes actuels et proposés en faveur de l’ajout d’éthanol à l’essence. Elle facilitera considérablement la réalisation du but défini dans le Plan du Canada sur les changements climatiques, qui est de porter à au moins 35 p. 100 d’ici 2010 la part du marché de l’essence contenant 10 p. 100 d’éthanol.

Le financement octroyé en vertu du Programme d’expansion du marché de l’éthanol s’inscrit dans une stratégie plus vaste qui vise les biocarburants et qui comprend aussi l’élargissement du Programme national sur l’éthanol de la biomasse, la recherche et développement en vertu du volet biotechnologie de la Stratégie de l’innovation, et un investissement dans le biodiésel.

En plus d’encourager une production accrue, le gouvernement du Canada s’emploie aussi à promouvoir l’utilisation de l’éthanol. En partenariat avec plusieurs détaillants d’essence, le gouvernement du Canada lancera une initiative de sensibilisation des consommateurs dans le but d’attirer l’attention des conducteurs canadiens sur les avantages de l’essence à l’éthanol. Plus de 1 000 détaillants vendent déjà de l’essence à l’éthanol au Canada.

Plan du Canada sur les changements climatiques
Le Programme d’expansion du marché de l’éthanol est un volet du Plan du Canada sur les changements climatiques. Ce plan décrit de quelle façon tous les Canadiens et tous les secteurs peuvent collaborer pour aider le pays à respecter l’engagement qu’il a pris en vertu du Protocole de Kyoto, à savoir réduire les émissions de GES de 6 p. 100 en moyenne par rapport aux niveaux de 1990, et ce, entre 2008 et 2012.

Le gouvernement du Canada donne l’exemple en réduisant les émissions de GES de son parc de véhicules. Les nouvelles lignes directrices annoncées le 22 novembre 2002 auront pour effet d’accroître les achats de véhicules plus petits, plus économes en carburant et pouvant fonctionner grâce à des carburants de rechange comme l’E85. En respectant ces lignes directrices, les responsables du parc fédéral pourront réduire les émissions de GES de 30 000 tonnes par année, soit plus d’une tonne par véhicule.

Le financement du Programme d’expansion du marché de l’éthanol s’inscrit dans un engagement de 2 milliards de dollars au titre de la lutte contre les changements climatiques, prévu dans le budget de 2003. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement du Canada a engagé plus de 3,7 milliards de dollars dans des programmes de lutte contre les changements climatiques et dans la mise au point de technologies de pointe.

L’appel de propositions pour le premier volet du Programme d’expansion du marché de l’éthanol est affiché sur le site Changements climatiques au Canada. L’échéance pour le dépôt des propositions a été fixée au 19 novembre 2003.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Changements climatiques au Canada
http://www.changementsclimatiques.gc.ca

Ressources naturelles Canada
http://www.rncan.gc.ca/

Commentaires