Protection du territoire agricole : dépôt du rapport de Bernard Ouimet

Québec (Québec), 15 mai 2009 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Centre-du-Québec et député de Frontenac, M. Laurent Lessard, a reçu de M. Bernard Ouimet son rapport intitulé Protection du territoire agricole et développement régional – Une nouvelle dynamique mobilisatrice pour nos communautés. Ce rapport rassemble des mesures et des orientations que le Ministère pourrait proposer au chapitre de la modernisation du régime de protection du territoire agricole.

« Je tiens à remercier M. Ouimet pour le travail accompli au cours des derniers mois. Il m’importe également de souligner la précieuse collaboration des associations agricoles et municipales ainsi que des autorités gouvernementales qui ont pris part à cette réflexion sur la protection du territoire agricole et le développement régional », a mentionné le ministre.

M. Lessard a indiqué que la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles est, et demeurera, prépondérante. De plus, l’institution qui l’administre, la Commission de protection du territoire agricole du Québec, conserve encore aujourd’hui toute son importance et tout son bien-fondé. Cet organisme est indispensable pour préserver le patrimoine collectif qu’est le territoire agricole et pour offrir l’assise nécessaire à la poursuite et au développement de l’agriculture et des activités agricoles.

« De nombreux éléments de ce rapport, notamment l’observation des pressions croissantes de l’urbanisation sur la zone agricole, laissent entrevoir qu’il y a lieu de moderniser ce grand pilier de l’agriculture qu’est la protection du territoire agricole. Cependant, le choix des moyens pour y parvenir mérite que l’on accorde le temps nécessaire à l’étude approfondie de chacune des mesures proposées par M. Ouimet. La meilleure façon de protéger le territoire agricole est de le mettre en valeur en exploitant son plein potentiel agricole. Ce territoire demeure l’assise de l’agriculture et des activités agricoles qui doivent s’y exercer en priorité », a déclaré le ministre.

M. Lessard s’est dit favorable aux mesures du rapport qui visent le développement d’un nouvel indicateur de l’état de la zone agricole et la création d’un forum regroupant des représentants des ministères, des organismes et des associations des milieux agricole et municipal appelés à partager un diagnostic du régime de protection du territoire agricole québécois. « Une analyse plus précise de l’évolution de la zone agricole et la nécessité d’une communication claire entre les acteurs intéressés motivent mon intérêt immédiat pour ces mesures », de préciser le ministre.

Rappelons qu’en octobre 2008, pour donner suite au rapport de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois, le ministre Lessard mandatait M. Bernard Ouimet afin de poursuivre le travail amorcé prioritairement au regard de la protection du territoire agricole.

Le rapport de M. Ouimet est publié dans le site Internet du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation : www.mapaq.gouv.qc.ca/Fr/Ministere/md/Publications/ProtectioneTerritoireagricole.htm.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires