Prêt fédéral à Biolactis Production inc.

Montréal (Québec), 28 mai 2007 – Le Fonds de développement de la transformation alimentaire du Québec (FDTA) accorde à Biolactis Production inc. un prêt de 300 000 $ pour la mise en place, dans sa nouvelle usine, des équipements et de la technologie qui lui permettront de valoriser le lactosérum issu de la production fromagère.

La nouvelle usine de séchage de lactosérum utilisera un tout nouvel équipement à la fine pointe de la technologie pour sécher et valoriser annuellement plus de 35 millions de litres de lactosérum. Biolactis Production aura recours à la biomasse végétale comme source d’énergie concrétisant du coup son intérêt pour le développement durable.

« Les progrès scientifiques et technologiques transforment le secteur agroalimentaire à un rythme accéléré et font de la transformation alimentaire une industrie de plus en plus fondée sur le savoir. Le projet de valorisation d’un sous-produit de lait, tel que développé par Biolactis, démontre qu’il est possible de transformer les connaissances en avantages et de saisir les opportunités afin de créer de nouveaux débouchés. Aussi, nous sommes heureux de constater que les efforts concertés des différentes entités fédérales dans ce dossier auront contribué à la réalisation d’un projet novateur aussi important pour la région que pour le secteur agroalimentaire lui-même », a indiqué monsieur Claude M. Gauthier, directeur général du FDTA.

Le FDTA est chargé au Québec de la gestion de l’enveloppe consacrée à la transformation alimentaire dans le cadre du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) d’Agriculture Agroalimentaire Canada.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fonds de développement de la transformation alimentaire (FDTA)
www.fdta.qc.ca

Technologie Biolactis inc.
http://www.biolactis.com

Commentaires