Revenu agricole net en 2008

Ottawa (Ontario), 23 novembre 2009 – Le revenu agricole net réalisé (l’écart entre les recettes monétaires agricoles et les dépenses d’exploitation moins les frais d’amortissement plus le revenu en nature) a augmenté pour une deuxième année consécutive pour atteindre 3,6 milliards de dollars en 2008. (Toutes les données sont exprimées en dollars courants.)

Le revenu net réalisé a affiché une hausse de 1,6 milliard de dollars (+79,2 %) par rapport à 2007. L’augmentation des prix des céréales et des oléagineux a plus qu’annulé les hausses substantielles des dépenses d’exploitation.

Le revenu net réalisé a progressé au Québec, en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta. Toutes les autres provinces ont connu des diminutions par rapport à 2007, la hausse des dépenses s’étant avérée supérieure à l’accroissement des recettes.

Les recettes du marché (les revenus provenant de la vente de cultures et de bétail) ont augmenté de 13,7 % pour atteindre 41,7 milliards de dollars en 2008. Les recettes des cultures se sont accrues de 24,2 % pour se chiffrer à 22,9 milliards de dollars, et les recettes du bétail ont progressé de 3,1 % pour s’établir à 18,8 milliards de dollars.

En moyenne, les prix des céréales et des oléagineux sont restés bien au-dessus des niveaux inscrits en 2007, la forte demande et le resserrement des approvisionnements mondiaux ayant continué d’alimenter la montée des prix pendant le premier semestre de 2008. Toutefois, les prix ont baissé par rapport à leurs sommets atteints à l’été, l’augmentation de la production en 2008 ayant reconstitué en partie les stocks mondiaux.

Entre-temps, un grand nombre de producteurs de bétail ont été touchés par l’augmentation des coûts des aliments pour animaux et la baisse des prix en raison de la force du dollar canadien par rapport à la devise américaine au cours de la première partie de 2008. En outre, un climat d’incertitude s’est installé en raison de la réglementation américaine sur l’étiquetage obligatoire du pays d’origine.

Les revenus provenant de la vente de porcs ont fléchi de 2,8 %, affichant ainsi leur quatrième déclin annuel consécutif, le prix et la quantité vendue ayant tous deux connu une régression par rapport à 2007. Les recettes du marché pour les bovins et les veaux se sont accrues de 2,8 % en 2008, en raison de l’augmentation du nombre de bovins exportés aux États-Unis. Les exportations se sont, quant à elles, accrues de 13,2 % par rapport à 2007.

Les recettes provenant de la vente de produits assujettis à la gestion de l’offre (les produits laitiers, la volaille et les oeufs) ont connu une croissance de 5,7 %, l’augmentation des coûts de production ayant poussé les prix à la hausse.

Dans l’ensemble, les producteurs ont vu leurs coûts d’exploitation augmenter de 10,1 % pour atteindre 37,2 milliards de dollars en 2008, soit le plus fort taux annuel de croissance des dépenses depuis 1981.

Les prix des engrais, du carburant pour les machines agricoles et des aliments pour animaux ont augmenté pendant la plus grande partie de l’année, ce qui a entraîné un accroissement des dépenses dans chacune des provinces. Ces trois intrants ont constitué plus des deux tiers de l’augmentation des dépenses d’exploitation.

Le revenu net total (le revenu net réalisé plus la valeur de la variation des stocks) s’est élevé à 6,6 milliards de dollars en 2008, en hausse de 5,6 milliards de dollars par rapport à 2007, et ce, malgré les déclins enregistrés dans six provinces. Le revenu net a affiché une augmentation en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

L’augmentation des stocks de cultures à la ferme a constitué le principal facteur expliquant la hausse. Les rendements record d’un grand nombre de cultures ont entraîné une forte augmentation de la production en Ontario et dans les provinces des Prairies.

La valeur ajoutée nette du secteur agricole a progressé de 5,9 milliards de dollars pour atteindre 15,5 milliards de dollars en 2008, principalement en raison de l’augmentation des prix des céréales et des oléagineux et de la forte production végétale.

Nota : Les données provisoires sur le revenu agricole pour l’année civile précédente font l’objet d’une première diffusion en mai de chaque année (cinq mois après la période de référence) et fournissent de l’information très actuelle sur le rendement du secteur agricole. Les données révisées sont diffusées par la suite en novembre de chaque année et englobent les données ayant été reçues trop tard pour avoir été diffusées dans le premier communiqué.

Le revenu net réalisé peut varier beaucoup d’une exploitation agricole à l’autre en raison de plusieurs facteurs, tels que les produits de base, les prix, les conditions climatiques et les économies d’échelle. Ce revenu, ainsi que d’autres mesures agrégées du revenu agricole, sont calculés pour chaque province selon les mêmes concepts que ceux qui sont utilisés pour la mesure du rendement de l’ensemble de l’économie canadienne. Il s’agit de mesures du revenu d’exploitation agricole et non du revenu du ménage agricole.

Les données financières pour 2008 recueillies à l’échelon de l’exploitation agricole au moyen d’enquêtes et d’autres sources administratives seront bientôt offertes et mises en tableaux. Ces données contribueront à expliquer les écarts de rendement des fermes de types et de tailles variés.

Pour en savoir davantage sur les recettes monétaires agricoles pour les trois premiers trimestres de 2009, consultez le communiqué intitulé « Recettes monétaires agricoles ».

Tableau 1 : Revenu agricole net
  2007r 2008r 2007 à 2008
  millions de dollars variation en %
+ Recettes monétaires agricoles totales, y compris les paiements 40 745 45 973 12,8
– Dépenses d’exploitation totales après remises 33 787 37 210 10,1
= Revenu net comptant 6 958 8 763 25,9
+ Revenu en nature 41 40 -0,6
– Frais d’amortissement 5 012 5 243 4,6
= Revenu net réalisé 1 987 3 561 79,2
+ Valeur de la variation des stocks -1 011 3 044
= Revenu net total 976 6 605

Tableau 2 : Revenu agricole net
  Canada T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B.
  millions de dollars
2007r                      
+ Recettes monétaires agricoles totales, y compris les paiements 40 745 106 383 457 450 6 878 9 324 4 339 7 753 8 664 2 392
– Dépenses d’exploitation totales après remises 33 787 96 340 400 388 5 554 8 070 3 536 5 866 7 325 2 211
= Revenu net comptant 6 958 10 43 57 62 1 323 1 254 803 1 887 1 339 180
+ Revenu en nature 41 0 1 1 1 11 9 3 4 8 3
– Frais d’amortissement 5 012 8 40 54 53 665 1 155 470 1 002 1 250 315
= Revenu net réalisé 1 987 3 3 3 10 669 108 336 889 96 -131
+ Valeur de la variation des stocks -1 011 0 -26 1 -13 82 -303 -91 -368 -282 -11
= Revenu net total 976 3 -22 4 -4 751 -195 246 522 -186 -143
2008r                      
+ Recettes monétaires agricoles totales, y compris les paiements 45 973 110 393 475 471 7 495 10 187 4 766 9 414 10 158 2 505
– Dépenses d’exploitation totales après remises 37 210 107 364 422 415 5 956 8 637 3 957 6 761 8 201 2 389
= Revenu net comptant 8 763 3 28 52 57 1 539 1 550 809 2 652 1 957 115
+ Revenu en nature 40 0 1 1 1 11 8 3 4 8 3
– Frais d’amortissement 5 243 8 41 57 53 694 1 196 499 1 049 1 318 328
= Revenu net réalisé 3 561 -4 -12 -4 5 856 363 312 1 608 647 -209
+ Valeur de la variation des stocks 3 044 -1 -26 -2 -21 -159 -28 501 2 098 725 -44
= Revenu net total 6 605 -5 -38 -6 -16 697 335 814 3 706 1 372 -253

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/francais/search/index_f.htm

Commentaires