Revue des céréales et des graines oléagineuses en décembre 2007

Ottawa (Ontario), 28 février 2008 – Au cours de la campagne agricole 2006-2007, les minoteries de l’Ouest canadien ont acheté au total 843 000 tonnes métriques de céréales fourragères directement auprès des agriculteurs et des négociants en grains, en baisse de 3 % par rapport à la campagne agricole précédente. Cette diminution met fin à la tendance à la hausse des achats directs totaux de céréales fourragères, qui avaient augmenté régulièrement et considérablement chaque année depuis 2003-2004.

Malgré le fléchissement des achats directs de céréales fourragères par les minoteries, les achats directs de maïs importé ont grimpé en flèche. Les importations de maïs par les minoteries et les négociants en grains se sont élevées à 157 000 tonnes métriques, en hausse de 22 % par rapport à 2005-2006. Les achats de maïs cultivé au Manitoba ont également fait un bond en raison de l’abondance des approvisionnements de la récolte presque record de 2006.

En 2006-2007, les achats de blé fourrager acheté directement des provinces de l’Ouest ont reculé de 13 % en raison de la disponibilité limitée et de l’augmentation des prix.

Les achats directs totaux d’orge ont reculé de 2 % pour s’établir à 300 000 tonnes métriques, les achats directs de la Saskatchewan s’étant multipliés et ceux des autres provinces de l’Ouest ayant diminué.

Le total des achats directs d’avoine par les minoteries a également diminué légèrement. Les prix, qui n’avaient pas été aussi élevés depuis plusieurs années, ont réduit la demande d’avoine.

Les achats de pois fourragers par les minoteries et les négociants en grains ont chuté de 58 % comparativement à la campagne agricole précédente. La forte demande et les prix élevés du marché de la consommation ont peut-être encouragé les agriculteurs à offrir leurs pois au marché de la consommation plutôt que comme aliments pour animaux, amenant les minoteries à les substituer à des produits moins chers.

Statistique Canada a sondé les minoteries de l’Ouest canadien pour obtenir des données sur les achats directs de grains fourragers auprès des agriculteurs et des négociants en grains par province d’origine. Ces données représentent les livraisons de grains, en plus des livraisons autorisées actuellement déclarées par la Commission canadienne des grains. Les achats de grains auprès des silos-élévateurs autorisés et les produits céréaliers étaient exclus de l’enquête. Les parcs d’engraissement ne faisaient pas partie de l’enquête.

Cette enquête permanente semestrielle a pour objet de déterminer la quantité de grains livrés directement aux minoteries et de repérer les déplacements des grains d’une province à l’autre. Elle entraînera l’amélioration des données sur la livraison de grains, qui sont importantes pour la vérification des stocks à la ferme et la production, ainsi que pour le calcul des recettes monétaires agricoles.

Les données du numéro de décembre 2007 de La revue des céréales et des graines oléagineuses, vol. 30, no 12 (22-007-XIB, gratuite), sont maintenant accessibles à partir du module Publications de notre site Web. Ce numéro contient le «Supplément des grains fourragers».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires