Stocks de céréales au 31 mars 2008

Ottawa (Ontario), 7 mai 2008 – À l’exception du maïs-grain et de l’avoine, les stocks totaux des principales céréales et graines oléagineuses, y compris les stocks commerciaux et ceux à la ferme, avaient diminué au 31 mars 2008 comparativement à la même date en 2007, selon une enquête menée auprès des producteurs de céréales et des détenteurs de céréales commerciales.

Les stocks totaux de maïs-grain ont atteint un sommet, et les stocks totaux d’avoine sont demeurés bien au-dessus de la moyenne quinquennale.

Dégringolade des stocks de blé
Les stocks totaux de blé, sauf le blé dur, étaient estimés à 8,8 millions de tonnes, en baisse de 4,0 millions de tonnes comparativement à mars 2007. Ce repli était largement attribuable à une chute de 25,3 % de la production en 2007. Dans les Prairies seulement, les stocks à la ferme ont diminué de 36,6 % pour atteindre 5,6 millions de tonnes, soit bien en dessous de la moyenne quinquennale de 7,6 millions de tonnes.

Les stocks commerciaux et les stocks à la ferme dans toutes les provinces des Prairies ont chuté pour atteindre des niveaux inférieurs à la moyenne quinquennale.

Les stocks totaux de blé dur ont fléchi de 35,2 % pour atteindre 2,1 millions de tonnes, soit une estimation inférieure à la moyenne quinquennale de 3,8 millions de tonnes. Il y a à peine deux ans, un niveau record de 5,2 millions de tonnes de blé dur avait été déclaré.

Les stocks de blé dur à la ferme des provinces des Prairies ont chuté pour s’établir à des niveaux qui n’avaient pas été observés depuis 1989. Les stocks de blé dur à la ferme dans toutes les provinces des Prairies et ceux en position commerciale étaient en baisse, ayant affiché des estimations nettement en dessous de la moyenne quinquennale.

Diminution des stocks de canola
Les stocks totaux de canola se chiffraient à 3,7 millions de tonnes, en baisse de 22,2 % par rapport à mars 2007. Les stocks à la ferme dans les provinces des Prairies, où la majeure partie du canola canadien est cultivé, étaient tous en baisse.

Les stocks totaux de canola à la ferme dans les provinces des Prairies s’établissaient à 2,5 millions de tonnes, comparativement à la moyenne quinquennale de 2,8 millions de tonnes. La diminution de la production en 2007, la croissance des exportations et les quantités record allouées au broyage ont fait baisser les stocks totaux.

Hausse des stocks d’avoine
Les stocks totaux d’avoine à la fin de mars étaient à leur plus haut niveau depuis l’année 2000, principalement en raison des niveaux de production très élevés en 2007. Les stocks totaux pour l’avoine étaient estimés à 2,0 millions de tonnes, en hausse de 30,3 % comparativement à 2007. Il s’agit également d’un niveau nettement supérieur à la moyenne quinquennale de 1,6 million de tonnes.

Léger repli des stocks totaux d’orge
Les stocks totaux d’orge ont diminué de seulement 2,4 % par rapport à mars 2007 pour atteindre 4,5 millions de tonnes. La moyenne quinquennale est de 5,4 millions de tonnes.

Les niveaux des stocks sont demeurés inchangés au Manitoba, mais ont fléchi en Saskatchewan et en Alberta.

Niveau record des stocks de maïs-grain
Malgré la demande accrue d’éthanol et d’aliments pour animaux, les approvisionnements record provenant des importations et de la production ont gardé les stocks totaux de maïs-grain à 6,0 millions de tonnes, soit 10,0 % de plus qu’en mars 2007. Ce niveau dépasse largement le sommet précédent de 5,8 millions de tonnes atteint en 2006.

En Ontario, les stocks de maïs-grain à la ferme ont augmenté de 18,2 % pour atteindre un sommet de 2,7 millions de tonnes, dépassant ainsi le sommet de 2,5 millions de tonnes atteint en mars 2006. Les producteurs du Québec ont indiqué une importante hausse de 40,7 %, leurs stocks de maïs-grain s’étant élevés à 1,9 million de tonnes.

Stocks totaux des cultures principales et spéciales au 31 mars
Culture20072008Moyenne quinquennale2007 à 2008
 milliers de tonnesvariation en %
Tout le blé15 97710 82515 010-32,2
Blé, sauf le blé dur12 8028 76611 247-31,5
Blé dur3 1752 0583 763-35,2
Maïs-grain5 4515 9985 20410,0
Orge4 5724 4605 426-2,4
Canola4 7553 6993 689-22,2
Avoine1 5482 0171 56730,3
Soya1 8869401 347-50,2
Pois secs de grande culture1 0108201 189-18,8
Lin736342460-53,5
Lentilles501187419-62,7
Graines de l’alpiste des Canaries198147185-25,8
Pois chiches691349394,2
Graines de moutarde17272186-58,1
Graines de tournesol813862-53,1

Note aux lecteurs
L’Enquête sur les fermes de mars a été réalisée pendant les deux dernières semaines de mars sous forme d’interviews téléphoniques auprès de 16 000 exploitants agricoles. On a demandé aux agriculteurs de déclarer les quantités de céréales, de graines oléagineuses et de cultures spéciales entreposées à la ferme.

Les chiffres des stocks commerciaux des grandes cultures de l’Ouest proviennent de la Commission canadienne des grains. Les chiffres sur les stocks commerciaux de maïs et de soya sont estimés à partir d’une enquête par échantillonnage que Statistique Canada mène auprès des exploitants de silos de l’Est du Canada. Les stocks commerciaux des cultures spéciales proviennent d’une enquête menée auprès des agents de commercialisation des cultures spéciales.

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : Stocks de céréales canadiennes au 31 mars 2008, vol. 87, no 3 (22-002-XWF, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires