Un bilan de mi-saison positif au Québec

La saison agricole 2015 augurait bien au Québec grâce à une période de semis favorable et il semble que l’ensemble des cultures soient en bonne posture pour l’ensemble de la province en mi-saison avec des rendements qui seraient dans la moyenne.

Selon le rapport de mi-saison de la Financière agricole, le mois de juin n’a pas eu de conséquences désastreuses, bien que le mercure ait plongé bien au-delà des normales de saison et que le mois ait été plus arrosé qu’à l’habitude. Un écart de presque trois degrés à la normale a été observé le mois dernier. Sans surprise, un retard de la levée et de la croissance des cultures été noté. Toutefois, le nombre d’UTM (unités thermiques maïs) cumulé en 2015 est supérieur à la normale dans la majorité des régions, malgré le mois de juin frais. Pour la plupart des cultures, la Financière dit prévoir des rendements autour des moyennes.

Certaines cultures ont toutefois accusés plus de dommages qu’anticipé l’hiver dernier. C’est le cas des bleuetières au nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean où la production devrait être fortement inférieure à la moyenne. Le rendement sur la Côte-Nord devrait cependant se situer dans la moyenne. Les plantes fourragères ont aussi souffert du froid au Saguenay. Les autres petits fruits ainsi que les vergers se sont bien tirés de la saison hivernale.

Le gel généralisé dans la nuit du 22 au 23 mai a occasionné par endroits des dommages dans les champs de soya, de maïs-grain, de fraisières et dans les vergers.

Des foins difficiles

En date du 7 juillet, entre 35 et 100 % des superficies de la première fauche de foin étaient récoltées. La Financière estime que les rendements et la qualité devraient être autour des moyennes. La 1re coupe a débuté entre la fin mai et la mi-juin. Elle a progressé lentement en raison des pluies fréquentes de juin et la récolte de foin sec s’est faite difficilement. Cependant, les rendements devraient être fortement inférieurs à la moyenne dans la partie nord du Saguenay–Lac-Saint-Jean en raison du gel hivernal et de la sécheresse.

Autres récoltes

La récolte des fraises est en cours et correspond dans l’ensemble à la période normalement observée. Elle était réalisée dans une proportion variant de 13 à 90% au début juillet avec des rendements estimés moyens. La récolte des petits pois a aussi débuté dans plusieurs régions avec également des prévisions dans la moyenne.

Rendements prévus

Dans la majorité des régions, la Financière anticipe les rendements moyens pour les principales cultures, telles que les céréales, le maïs-grain, le maïs fourrager et les protéagineuses. C’est aussi le cas pour les pommes de terre et les pommes. Les premières miellés devraient se situer dans les moyennes ou en deçà de ces dernières.

Source: Financière agricole

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires