Un nouveau centre de recherche sur les abeilles

L’Université de Guelph innove dans le champ de la recherche nord-américaine sur les abeilles

L’Université de Guelph en Ontario a annoncé qu’elle étendait son programme sur la santé et la conservation des pollinisateurs. L’institution crée le premier guichet unique en Amérique du Nord consacré à la recherche, l’éducation et la sensibilisation des abeilles mellifères.

L’université prévoit investir 12 M$ pour mieux comprendre les facteurs de stress qui affectent les abeilles et les autres pollinisateurs. Un don récent de la Rivière Charitable Fondation couvrira une partie importante des coûts. Une campagne de financement a été lancée pour amasser un montant additionnel de 6M$. Selon l’université, la moitié du montant nécessaire aurait été recueilli.

Articles connexes

L’Université Guelph étudie les abeilles mellifères depuis plus de 120 ans.

La future installation qui accueillera le centre de recherche devrait être située sur le campus. Le centre actuel de recherche Honey Bee, qui contient plus de 300 ruches  déménagera dans le nouveau bâtiment. Les ruches actuelles sont utilisées pour l’enseignement et la recherche. Elles produisent plus de 28 tonnes de miel par année, de la cire, du pollen et des reines.

Source: Farmtario

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires