Faites-vous voir!

On vulgarise nos gestes, nos actions, nos défis quotidiens sur le perron de l’église élargi d’aujourd’hui : les médias sociaux

Fanny essaie de me faire des affiches qu’on pourrait installer sur nos couverts végétaux. Chez nous on a beau le savoir, le faire, le voir, mais c’est important de sortir de l’ombre et de le faire « sawouerre ».  Ça peut paraître un peu vantard, mais si je compare à certaines mini conférences de presse avec tambour et trompette afin de souligner l’atteinte d’un niveau carboneutre pour une petite organisation je ne vois pas pourquoi je passerais sous silence nos gestes quotidiens d’amélioration sur une ferme.

Pensez-y!  Chaque jour, chaque ferme a certainement fait un geste d’amélioration d’efficacité qui conduit au final à une certaine amélioration de la charge globale en GES. Utiliser les médias sociaux est une bonne façon de publiciser nos gestes positifs. Et pourquoi ne pas augmenter notre visibilité dans notre municipalité en installant de petites affiches qui explique ce qui se passe devant nos yeux. Je retiens souvent les conseils que Monsieur Luc Dupont nous avait servis lors d’une conférence au Rendez-vous végétal.  Faites-vous voir! En fait, ça trotte dans ma tête et j’ai réalisé que, en général, on se plaint que les gens connaissent de moins en moins l’agriculture et ses défis et qu’il y a de moins en moins de citoyens qui ont la chance d’avoir des gens de l’agriculture dans leur entourage immédiat. Alors on s’affiche! On vulgarise nos gestes, nos actions, nos défis quotidiens sur le perron de l’église élargi d’aujourd’hui : les médias sociaux.

Attention! Nos travailleurs souterrains bouleversent 400 tm de matières quotidiennement sans aucune émission de GES. Une image vaut mille mots.
photo: Paul Caplette

Ça peut parfois paraître comme si on lançait une bouteille à la mer dans notre cercle immédiat, mais avec le temps la bouteille fait son chemin et elle finit par rejoindre et informer des gens de partout. Alors, je suis pas mal fier des belles affiches que Fanny nous a fait faire.

C’est le silence autour du champ tout vert. Pourtant, il y a des milliers de travailleurs silencieux souterrains qui bouleversent plus de 400 tm de matières sans aucun bruit, ni émission de GES. Wow. Et dire que lundi on annonçait en grande pompe certains objectifs de réduction de GES qu’on ESPÈRE atteindre pour 2030. Hey, on a déjà baissé de 32% et on baisse encore!

Sans tambour ni trompette nous autres on agit! Alors, on s’affiche. Profession Agriculteur!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires