La revanche des «moches»

À travers le monde, les fruits et les légumes sont loin d’échapper au culte des apparences.

116282371Chaque année, ce sont 300 millions de tonnes d’aliments qui sont écartés du marché alimentaire, parce que jugés pas assez présentables pour la vente. Ce sont les fruits et les légumes «moches», autrement destinés à la vente aux supermarchés qui sont les plus grandes victimes de ce phénomène. Jusqu’à 40% de ceux-ci sont relégués à la poubelle plutôt que d’atterrir dans les assiettes.

En Europe, Intermarché a décidé de refaire une beauté aux mal-aimés du commerce alimentaire en lançant une campagne publicitaire entièrement dédiée aux «fruits et légumes moches». En plus de réduire le gaspillage, cette initiative a l’avantage d’offrir des options économiques aux consommateurs.

En potage, en jus ou en purée, les moches pourraient bientôt devenir les nouvelles vedettes de l’épicerie européenne.
Source: iletaitunepub.fr

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires