Bilan des Cultures
Producteurs de Grains du Québec
Réseau végétal Québec
ANCQ inc, Association des négociants en céréales du Québec Inc.
VIA, Pôle d'expertise en services-conseils agricoles

Semaine se terminant le 1er octobre

Récolte de soya, de premiers résultats très variables, mais pas si mauvais...

La récolte de soya a progressé dans la plupart des régions

Aperçu


Bayer

La récolte de soya se poursuit, passant au tiers de complétée selon les observations cette semaine, une avance de 8% par rapport à l’an dernier. Selon les différents commentaires des participants, les rendements jusqu’ici sont très variables, jouant de moins de 3 tonnes/ha à plus de 4 tonnes/ha à l’occasion. Bien entendu, avec la sécheresse d’août, ce sont les superficies en sols plus légers qui proposent jusqu’ici des résultats plus décevants.

Pour fin de référence, selon l’Institut de la Statistique du Québec, les rendements l’an dernier ont été de 2,75 à 3,2 tonnes/ha dans les régions de la Montérégie, du Centre-du-Québec et de la Rive-Nord.

Avec encore le deux tiers de la récolte devant nous, il sera intéressant de surveiller les prochains rendements enregistrés. D’une part, on peut présumer que ce sont davantage des variétés plus hâtives, qui proposent généralement des rendements un peu plus faibles, qui ont été récoltés. Ceci donne espoir que de meilleurs rendements seront encore observés. D’autre part, les variétés plus tardives risquent aussi d’avoir été affectées davantage dans leur rendement alors qu’ils étaient en plein remplissage des gousses à la fin août, au pire de la sécheresse avant le retour de la pluie.

Pour le maïs, de timides battages se poursuivent toujours, avec dans l’ensemble 3% des superficies récoltées cette semaine, 1% de moins que ce qui était observé à pareille date l’an dernier. Le stade de la maturité passe à 68% atteint également cette semaine, 2% de moins qu’en 2020.

De manière générale, l’état des cultures continue de son côté de s’améliorer timidement selon les observations. Pour le maïs, il serait maintenant sensiblement comparable à l’an dernier, dans un état jugé «correct». Pour le soya, il demeure toutefois beaucoup plus décevant que l’an dernier, dans un état jugé de «correcte à mauvais».

Les sols continuent pour leur part de se recharger en eau, de retour à un niveau à l’équilibre dans une condition jugée généralement «adéquate».

Maïs


Pioneer

Soya


G3 Canada Limited

Conditions de croissance


Sollio & Grains Québec

États des cultures


Les entreprises LaFrance, Division Grains Inc.

Vous aimeriez participer à cette évaluation hebdomadaire, n’hésitez pas à nous contacter ou encore vous inscrire à notre liste des participants en remplissant le formulaire suivant. Il nous fera plaisir de communiquer et de vous transmettre les informations nécessaires pour vous joindre à nous. Le sondage a lieu chaque semaine, du mardi au jeudi midi, et ne prend qu’une trentaine de secondes à compléter.

MERCI À NOS COMMANDITAIRES

à propos de l'auteur

Collaborateur

Jean-Philippe Boucher

Jean-Philippe Boucher est agronome, M.B.A., consultant en commercialisation des grains et fondateur du site Internet Grainwiz. De plus, il rédige sa chronique mensuelle Marché des grains dans le magazine Le Bulletin des agriculteurs.

Commentaires