Bilan des Cultures
Producteurs de Grains du Québec
Réseau végétal Québec
ANCQ inc, Association des négociants en céréales du Québec Inc.
VIA, Pôle d'expertise en services-conseils agricoles

Semaine se terminant le 3 septembre

Un peu mieux, mais la fin de saison reste difficile et prématurée dans certains cas

Semaine se terminant le 3 septembre

Aperçu


Bayer

La dernière semaine aura eu le mérite de proposer des précipitations dans la plupart des régions sondées. Ceci n’a certainement pas fait de tort, freinant une dégradation très préoccupante de l’état des cultures dans les dernières semaines.

Tout n’est donc pas perdu, mais rien n’est gagné pour autant. Plusieurs participants soulignent entre autres que les accumulations d’eau auront été trop légères et insuffisantes. Les cultures dans les sols sablonneux restent spécialement affectées par les conditions trop chaudes et sèches des dernières semaines.

« Le temps chaud et sec des dernières semaines a affecté certaines zones de champ, environ 10 a 20% où il y a des zones plus sablonneuse et compacte. Plusieurs épis pointés vers le bas, ce qui pourrait stopper le remplissage des grains qui sont à 50% de ligne de lait. Pour le reste, beaucoup de feuilles du bas sont sèches: reste à savoir si le reste des plants vont continuer leur croissance malgré le temps très sec. Un peu de vers gris occidental du haricot ont été vus sur quelques épis. » Dominic Dubuc, Ferme Dom. Inc. –Montérégie-Ouest

« Seulement 4 mm la fin de semaine passée. On voit le maïs sécher durant la journée et rien de prévu d’ici la fin de semaine prochaine. Le maïs est mort sur les coteaux de sable. » Billy Beaudry, Ferme Beau-Porc –Montérégie-Est

Avec ces conditions difficiles, plusieurs mentionnent que les cultures, autant dans le maïs que le soya, vont dans certains cas jusqu’à mûrir prématurément. Le soya semble spécialement avoir être affecté:

« les soyas hâtifs ont commencé leur maturation. Perte de rendement due à la sécheresse. Très variable d’un champ à l’autre. » -Annie Desrosiers, Pioneer –Mauricie-Lanaudière

« les gousses ne sont pas très grosses et les feuilles tombent à cause du manque de pluie. » Aurélia Clément, Ferme Fertilys -Mauricie-Lanaudière

« dans les ronds plus sableux, le soya a été échaudé et a perdu la totalité de ses feuilles. Pour le restant des champs moins lourds, les feuilles de soya jaunissent et devraient commencer à tomber dans la prochaine semaine. Dans les champs plus argileux, le soya est encore vert et il reste au moins une semaine avant de voir les feuilles au sommet des plants commercer à jaunir.» -William Overbeek, Les Fermes Overbeek Inc. –Montérégie-Est

Les données recueillies cette semaine reflètent également bien l’état de la situation dans les champs.

Dans le maïs, on constate toujours dans l’ensemble un certain retard dans le développement des cultures, le stade denté atteint à 60% contre 73% à pareille date l’an dernier. Par contre, les répercussions de la sécheresse semblent avoir fait en sorte que l’atteinte de la maturité dans le maïs débute plus tôt dans certains cas, à 5% dans la dernière semaine contre 0% l’an dernier.

Situation similaire dans le soya où le remplissage des gousses est à 90% contre 95% l’an dernier, mais la perte des feuilles est amorcée à 15%, en avance de 5% par rapport à l’an dernier.

Reflet des précipitations dans la dernière semaine, et d’un retour progressif à des températures plus fraîches, l’état des cultures de maïs se sera de son côté stabilisé suivant sa chute de la semaine dernière, progressant légèrement, mais jugé dans l’ensemble «mauvais». L’an dernier à pareille date, l’état des cultures de maïs était plutôt jugé de «correct» à «bon».

L’état des cultures de soya reste toujours plus préoccupant en cette fin de saison comme le mentionnent plusieurs participants. Il se sera stabilisé cette semaine, mais demeure jugé «mauvais», et surtout dans un bien moins bon état que l’an dernier où il était évalué comme étant «bon» à «excellent».

Concernant la situation de sécheresse selon les régions, les précipitations auront été bénéfiques, mais demeurent certainement insuffisantes dans bien des cas. L’indice de sécheresse de ce sondage hebdomadaire révèle une légère amélioration, mais des conditions qui n’en demeurent pas moins très sèches. La situation semble s’être davantage améliorée dans la région de la Montérégie-Est qui reste cependant sèche.

Maïs


Pioneer

Soya


G3 Canada Limited

Conditions de croissance


Sollio & Grains Québec

États des cultures


Les entreprises LaFrance, Division Grains Inc.

Vous aimeriez participer à cette évaluation hebdomadaire, n’hésitez pas à nous contacter ou encore vous inscrire à notre liste des participants en remplissant le formulaire suivant. Il nous fera plaisir de communiquer et de vous transmettre les informations nécessaires pour vous joindre à nous. Le sondage a lieu chaque semaine, du mardi au jeudi midi, et ne prend qu’une trentaine de secondes à compléter.

MERCI À NOS COMMANDITAIRES

à propos de l'auteur

Articles récents de Jesn-Philippe Boucher

Commentaires