C’est la rentrée!

Je me sens connecté au sol, à la météo, à mon environnement

J’ai bien surveillé l’évolution des prévisions météo pour la nuit. Il devrait faire 0 °C vers 3 h 00 et -1 °C vers 4 h 00. Ça devrait être assez solide pour que le VTT puisse circuler dans le champ de blé d’hiver sans laisser de trace. Enfin, je vais pouvoir tester notre nouveau kit de semis installé sur le VTT et en profiter pour tester mon dos sur une VRAIE journée de travail.

J’avais mis mon réveil matin à 3 h 50 am. Comme à l’aube d’une rentrée scolaire ou d’un rendez-vous galant important je me suis réveillé à 3 h 45 pile. Je me lève d’un pas pressé, les séquences du déjeuner sont chronométrées et mes étirements accélérés. Je suis tellement excité que je ne sens pas de douleur nulle part :-) Et ça m’inspire…

La nature m’appelle. L’adrénaline monte dans mes veines. Plus le printemps approche et plus je vais vivre au rythme de dame Nature. Je me sens connecté au sol, à la météo, à mon environnement. Mon trip. Être dehors avant le soleil pour lui montrer que j’ai du cœur au ventre. « Hein! T’es en retard le gros. » J’aime jouer au duel avec lui à savoir lequel de nous deux va tomber le premier. Après 40 ans d’apprentissage je gagne la majorité du temps. Il se couche généralement avec dignité tout en m’offrant une palette de couleurs magnifiques. Et moi, je m’empresse de prendre de beaux clichés pour tout immortaliser. Comme si c’était le dernier. La lune se présente, s’élève dans ce ciel illuminé d’étoiles. Mes yeux commencent à s’alourdir, je me dirige vers la maison le pas lourd, mais tellement satisfait de ma journée. Je grignote un deuxième souper, assis à la table je relaxe tout en planifiant le lendemain. Bon, au lit! Demain est un autre grand jour! Je retourne au champ, défier le soleil et m’amuser à taquiner dame météo. Go! Hiiiiii…j’ai hâte!

Wow, je suis en plein champ à une heure insolite. Je ne peux pas croire que je suis aussi excité à me faire geler sur un VTT et à semer des petites graines de trèfle. Le soleil se pointe enfin juste assez pour me réchauffer. Maudit que je suis bien tout seul à gérer l’opération semis, tout en observant l’allure du blé d’hiver qui semble prometteur. Une si petite semence, une opération simple qui peut rapporter tellement sur nos performances à court et à moyen termes. Le paysage est magique. Mon nouveau kit fonctionne bien, mon dos aussi. Content, défoulé, heureux d’être de retour pour la grande rentrée.
Profession : agriculteur.

 

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires