La grande traversée

Entraînement, recherche de financement et de commanditaires, puis partir au final avec une grosse dette personnelle pour se payer un trip… Pas de jokes, faut être un peu timbrée. Plusieurs embûches au départ, des imprévues, quelques désillusions. Elle a même songé à tout abandonner. Tout s’est mis à aller mieux quand au lieu d’angoisser à l’idée d’être en retard sur ses objectifs en temps, elle a plutôt opté pour savourer le moment présent et le fait de réaliser son rêve : traverser l’océan à la rame tout en prenant avec humour les situations les plus cocasses de son quotidien en mer. En combien de temps et comment? Peu importe, l’important c’est d’atteindre l’objectif ultime. La salle entière était accrochée à ses paroles.

Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ma profession. Rien d’aussi dramatique que son exploit. Mais l’animateur et un agriculteur ont bien souligné une certaine similitude entre nous. Chaque saison pourrait être une étape de traversée en soi quand on réalise tous les mois de préparation avant d’atteindre la période idéale d’un semis. L’adrénaline et la marge de crédit au plafond font le reste. En saison, on navigue de notre mieux sur la terre ferme en vivant avec les conditions météo souvent imprévisibles. Il arrive que certains croient que nous sommes un peu timbrés de compter les vers de terre ou de rire de la dernière escapade de Gertrude. C’est notre façon à nous de prendre avec humour la façon de gérer notre barque pour réussir notre traversée. Seul l’objectif final compte, réaliser mon rêve : profession agriculteur!

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires