Une campagne de cœur

J’entends battre le cœur de cette campagne

Une campagne de cœur

Je connais ma campagne environnante, mais il m’arrive régulièrement d’aller d’un endroit à l’autre en suivant les routes standards.

La plus courte la plus rapide parce que ça presse et que je veux revenir le plus vite possible à la ferme pour reprendre les travaux.  

Mais quand on décide qu’on a du temps et qu’on y circule à vélo, on se retrouve réellement en plein cœur de cette campagne.

Prenant la route moins passante le long d’une rivière qui murmure, on admire de beaux terrains, des champs, des fermes toutes différentes les unes des autres.

Je sais tout le travail d’entretien et d’amour que ça prend pour nous présenter ces superbes fermes. Tout le travail, les émotions, le stress, l’inquiétude qui se vit à l’ombre loin des regards, sans horaires précis.

Différentes cultures, de belles bandes riveraines, des aménagements d’arbres qu’on pourrait qualifier de tunnel forestier. À la grosseur qu’ils ont, on peut sentir la fierté, le cœur et la vision de ces gens de terres qui les ont plantés, entretenus avec leur propre huile de bras.

Je n’ose pas imaginer combien ça coûterait toute cette énergie et ce travail payé à salaire régulier, congés et vacances payés. Du cœur, de la fierté, ça ne coûte rien, juste la satisfaction du travail bien fait pour l’amour du métier. Parce qu’on est fier de notre chez-nous.

Pas pour rien qu’on peut sembler quelque peu soupe au lait quand on se fait pointer du doigt à l’occasion.

C’est parce que ça nous brise le cœur et qu’on aime notre profession comme on aime nos enfants. Le cœur brisé quand j’entends le murmure d’une ferme qui arrive à sa fin. Ravi d’en voir une autre renaître. C’est bon signe; il y sûrement du sang neuf, de la relève qui a des projets qui lui tient à cœur!

J’entends battre le cœur de cette campagne alors que je me promène pour m’évader un peu. M’évader un peu avant d’y remettre tout mon cœur, car les récoltes arrivent. C’est magnifique, inspirant. Ça donne le goût d’y mettre tout son cœur. Hommes et femmes de terre: des gens de cœur. :)

Profession agriculteur  

à propos de l'auteur

Agriculteur et collaborateur

Paul Caplette

Paul Caplette est passionné d’agriculture. Sur la ferme qu’il gère avec son frère en Montérégie-Est, il se plaît à se mettre au défi et à expérimenter de nouvelles techniques. C’est avec enthousiasme qu’il partage ses résultats sur son blogue Profession agriculteur.

Articles récents de Paul Caplette

Commentaires