Les États-Unis coupent dans leurs prévisions des récoltes de 2019

La météo défavorable aura un impact important sur les prochaines récoltes de maïs et de soya

Les amateurs de chiffres en ont eu pour leur argent ce mardi avec plusieurs annonces du ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA) concernant les récoltes, les réserves et les prévisions pour la prochaine récolte.

L’attention s’est concentrée sur la production et le rendement prévue de la présente récolte de maïs. Les délais dans les semis et les mauvaises conditions du printemps devraient avoir un impact considérable sur les récoltes de l’automne. Les quantités importantes de pluie tombées ce printemps, le froid et les inondations qui sont survenues dans des régions agricoles devraient diminuer les superficies semées et récoltées de 3 millions d’acres. La production estimée est réduite à 13,680 milliards de boisseaux contre 15 milliards le mois dernier. Le USDA réduit aussi le rendement de dix boisseaux à 166 boisseaux par acre.

Articles connexes

Le service météorologique des États-Unis a indiqué que 14 États américains avaient enregistré un niveau record de pluie en 124 ans.

https://www.ncdc.noaa.gov/monitoring-content/sotc/national/statewidepcpnrank/statewidepcpnrank-201806-201905.png

La superficie semée est maintenant estimée à 89,8 millions d’acres alors que celle qui sera récoltée est maintenant prévue à 82,4 millions. Selon ces estimations, les stocks finaux des nouvelles récoltes se situeraient à 1,675 milliard. Le prix moyen à la ferme est relevé de 0,50 dollar à 3,80 dollars le boisseau. L’USDA a également réduit l’utilisation animale et l’utilisation résiduelle pour 2019/20 ainsi que les prévisions d’exportation pour le maïs. Le USDA a cependant augmenté les importations et les stocks de fin pour la récolte de 2018/19.

L’USDA a laissé inchangée pour l’instant la production estimée de soya. La récolte serait de 4,15 milliards de boisseaux avec un rendement moyen de 49,5 boisseaux par acre, en baisse par rapport à 2018. Les superficies ensemencées et récoltées se situeraient respectivement à 84,6 millions et 83,8 millions d’acres. L’USDA a relevé les stocks de la nouvelle récolte au-dessus d’un milliard de boisseaux, tout en maintenant les exportations inchangées. Elle a aussi augmenté le prix moyen pour le boisseau de soya 0,15 à 8,25 dollars.

En date du dimanche 9 juin, 83% du maïs  et 60% du soya ont été semés, ce qui en fait les plus lents depuis plus de 20 ans. L’émergence est également en deçà de la moyenne et la première évaluation de l’état du maïs aux États-Unis de l’année est la plus faible des deux dernières décennies.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires