Marché des grains: En attente des données sur les stocks

Les prix ont terminé vendredi avec peu de différence sur une base hebdomadaire, à l'exception du blé qui a inversé sa tendance des dernières semaines pour finir avec des gains. Les prix se sont stabilisés vendredi dernier mais les yeux se fixent maintenant sur le prochain rapport sur les estimations mondiales de l'offre et la demande des produits agricoles, tels que répertoriés par le département américain de l'Agriculture. Le rapport mieux connu sous le nom de "WASDE" sera dévoilé mardi.

Les analystes s'attendent à voir une réduction des réserves de maïs et de soya à l'international pour la saison 2019-2020. Au vue des commandes records de la Chine dans les dernières semaines, il ne serait pas non plus étonnant de voir les stocks de maïs américain reculer également. Bien que Pékin n'ait pas atteint les cibles fixés par la Phase 1 de l’accord entre les gouvernements américains et chinois il y a plus d'un an, les achats de la Chine se sont accélérés dans les dernières semaines. À l'approche du Nouvel An chinois, les observateurs s'attendent toutefois à peu de nouvelles sur des achats provenant du pays dans les deux prochaines semaines entourant la fête.

Les États-Unis ont exporté pour 28,75 G$ de biens agricoles en 2020 alors que la cible de l'accord était de 36,5 G$ de biens. En raison de la forte demande des dernières semaines, plusieurs analystes s'attendent à ce que les prix demeurent fermes, même si leurs niveaux sont actuellement très élevés.

Du côté météo, la récolte et les semis ont ralentis en raison de la pluie au Brésil. En Argentine, les prévisions de la présente saison ont été réduite de 1 millions de tonne à 46 millions de tonnes, selon le Buenos Aires Grains Exchange. La réduction est liée à la sécheresse durant la saison.

Le blé a grimpé à la suite du temps froid qui sévit dans le sud des États-Unis, ce qui pourrait causer un gel mortel sur les récoltes.

Le boisseau de soya pour mars a conclu vendredi à 13,6675 $US, comparativement à 13,7000 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de maïs pour mars a terminé vendredi à 5,4850 $US par rapport à 5,4700 $US vendredi dernier.

Le boisseau de blé pour mars a fini vendredi à 6,4125 $US, contre 6,6300 $US pour la semaine précédente.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires